×
Publicités
Publié le
14 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sur son exercice 2021/22, Urban Outfitters fait mieux qu'avant la crise sanitaire

Publié le
14 févr. 2022

C’est un exercice solide que livre URBN, dans un contexte de reprise post-pandémique dont il a pu bénéficier. Le groupe de mode américain, propriétaire des marques Urban Outfitters, Free People ou encore Anthropologie, annonce ainsi avoir bouclé son année 2021/2022 -close le 31 janvier- avec une hausse de ventes de 14,2% par rapport à il y a deux ans (2019/20), à 4,548 milliards de dollars (4,9 milliards d’euros).


A Paris, Anthropologie dispose de deux magasins, dont une adresse dans le Marais (ci-dessus) - DR


En comparable, les ventes du segment retail ont progressé de 16% par rapport à il y a deux ans, tandis que le canal wholesale affiche une baisse d’activité de 23%, "principalement en raison de la diminution des ventes de produits Free People aux grossistes spécialistes des promotions", a expliqué la firme de Philadelphie dans un communiqué.

Marque par marque, il ressort que l’enseigne Urban Outfitters a vu ses ventes progresser de 12,3% l’an dernier (par rapport à 2019/20), à 1,681 milliard de dollars, tandis que qu’Anthropologie a signé une croissance de 9,4% (1,794 milliard de dollars), et que Free People livre un bilan annuel en hausse de 23% (1,003 milliard de dollars). L’activité du groupe centrée sur la location de vêtements, Nuuly, a été multipliée par six depuis son lancement il y a deux ans, générant l’an dernier 47 millions de dollars.

Pour le quatrième trimestre de cet exercice 2021/22, le groupe aux 685 points de vente a réalisé un chiffre d’affaires record, atteignant 1,33 milliard de dollars. Soit une hausse de 13,9% par rapport à la même période il y a deux ans, avec là aussi une meilleure performance de l’activité retail (+15%) par rapport aux ventes en gros (-15%).

Le détail de ses bénéfices du quatrième trimestre et de son exercice annuel sera dévoilé le 1er mars, et sera accompagné d’une conférence menée par l’équipe dirigeante.

Concernant son empreinte physique, URBN continue de dynamiser son réseau: durant les douze derniers mois, il a ouvert 56 nouveaux points de vente (29 Free People, 17 Urban Outfitters et 9 Anthropologie et un restaurant ‘Menus & Venues’), tandis qu’il a fermé 18 magasins dans le même temps.

Enfin, en marge de ces résultats, le groupe a annoncé le recrutement de Francis Pierrel, précédemment directeur général de Club Monaco (ex-Ralph Lauren et Lacoste), en tant que président d’Urban Outfitters pour la région Amérique du Nord.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com