×
Publicités
Publié le
7 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Surfstitch essuie une perte importante sur son dernier exercice

Publié le
7 sept. 2016

Surfstitch, le groupe australien spécialisé dans l'e-commerce des sports de glisse, publie sur son exercice 2016 clos le 30 juin un chiffre d’affaires de 235 millions de dollars australiens (158 millions d’euros), en hausse de 18 % par rapport à son exercice précédent.


Surfstitch


La croissance du groupe coté à la Bourse de Sydney a majoritairement été généré par ses acquisitions, au nombre de six depuis sa cession par le groupe Billabong en 2014 (Surfdome, Garage Entertainment & Production…).  

Son activité retail représente 209 millions de dollars australiens, en hausse de 7 %. A elle seule, l’Europe enregistre des ventes à 101 millions de dollars, en hausse de 18 %, alors que les ventes nord-américaines reculent de 12 %, à 28,8 millions de dollars australiens. Quant à l’Asie-Pacifique, les ventes retail sont en hausse de 3 %, à 83,6 millions.

En revanche, le groupe australien subit une perte nette de 155,2 millions de dollars (104 millions d’euros) en raison notamment de la rentabilité lente de l’activité médias et des conditions commerciales difficiles aux Etats-Unis. Surfstitch, qui a récemment nommé Mike Sonand au poste de PDG, compte ainsi réduire ses effectifs de 65 % en Amérique du Nord et de 25 % au Royaume-Uni. Le groupe va également réduire le nombre de marques qui composent son offre et réduire ses stocks pour améliorer ses marges.

Enfin, bien que rentable, la société australienne souhaite se séparer de Surf Hardware International (SIH), spécialiste du matériel de surf et de sports nautiques, acquise en décembre dernier, car il ne s’inscrit plus dans la stratégie de l’entreprise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com