×
6 613
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Marketing Manager Pour Citynove H/F
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Coordinateur Travaux H/F
CDI · CLICHY
SMCP
Contrôleur de Gestion Fonctions Centrales & Logistique H/F
CDI · PARIS
COURIR
Chef.fe de Projet Moa E-Commerce - Paris - CDI - F/H
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
14 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Swatch Group: la Chine sous Covid freine la croissance au premier semestre

Par
AFP
Publié le
14 juil. 2022

L'horloger suisse Swatch Group a enregistré une hausse de 6,5% de ses ventes au premier semestre, mais la politique zéro-Covid en Chine a entraîné une perte de chiffre d'affaires dans ce pays en raison des fermetures de boutiques, a-t-il annoncé jeudi 14 juillet. Au premier semestre, le groupe propriétaire notamment des marques Omega, Longines et Tissot a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de francs suisses (3,7 milliards d'euros), indique-t-il dans son communiqué.


L'un des modèles à succès de la MoonSwatch - swatch.com


Le manque à gagner en Chine s'est chiffré à 400 millions de francs suisses, ajoute la société, alors que les restrictions sanitaires chinoises l'ont forcé à fermer temporairement des boutiques tout en perturbant ses centres de distribution pour ses livraisons de montres en Chine continentale ainsi que vers Hong Kong et Macao, ses plus gros marchés.

Swatch Group a néanmoins enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes en Europe, en Amérique et au Moyen-Orient, grâce entre autres au succès de la MoonSwatch, une version plus abordable d'un modèle phare de sa marque de luxe Omega.

Ce modèle fabriqué par sa marque de montres en plastique multicolores a provoqué de longues files d'attente devant les 110 boutiques où il est distribué et entraîné une vive spéculation sur les sites de revente et d'enchères. "Les magasins connaissent une incroyable affluence", indique Swatch dans son communiqué, en expliquant que la demande dépasse "de loin les produits  disponibles". "Ceux-ci sont à chaque fois déjà épuisés peu de temps après leur livraison", souligne le groupe.

Vendu 250 francs suisses, ce modèle en biocéramique a été créé pour sa célèbre marque de montres en plastique multicolores, en collaboration avec Omega, en s'inspirant d'un de ses modèles historiques, la montre Speedmaster Moonwatch, connue comme la montre des astronautes pour la mission Apollo 11 en 1969 sur la Lune. La MoonSwatch est vendue exclusivement en magasins, et non en ligne, dans 110 boutiques, précise le groupe qui est ainsi habilement parvenu à faire revenir ses clients dans ses points de ventes après le choc de la pandémie de Covid-19.

Le succès de la MoonSwatch a également dopé les ventes du modèle historique d'Omega, dont les prix démarrent à 4.750 francs mais peuvent grimper au-delà de 80.000 francs selon le niveau de complications, au point que la marque Omega est "confrontée à des pénuries de livraison", précise le groupe horloger.

L'un des modèles Bioceramic de l'horloger - Swatch


Au premier semestre, son bénéfice net a totalisé 320 millions de francs suisses (325 millions d'euros), a détaillé l'entreprise. Ce profit net est inférieur aux prévisions des analystes interrogés par l'agence suisse AWP, qui attendaient en moyenne 334 millions de francs (339 millions d'euros). Son chiffre d'affaires ressort en revanche légèrement au-dessus des estimations, qui le situaient aux environs de 3,5 milliards de francs.

Le conflit ukrainien a de son côté eu un impact négatif de moins de 1% sur le chiffre d'affaires du groupe, précise l'horloger suisse. Néanmoins, avec l'impact de la politique zéro-Covid en Chine, le chiffre d'affaires reste en deçà de ses niveaux d'avant-pandémie.

La direction du groupe est cependant "convaincue que l'objectif formulé en début d'année d'une croissance à deux chiffres des ventes en monnaies locales pour l'ensemble de l'année 2022 reste réaliste", selon le communiqué.


Zurich, 14 juil 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.