×
6 709
Fashion Jobs
Publicités
Par
Reuters
Publié le
28 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Swatch: première perte en près de 40 ans sur fond de pandémie

Par
Reuters
Publié le
28 janv. 2021

Swatch Group a annoncé jeudi sa première perte annuelle depuis ses débuts il y a près de 40 ans alors que l’épidémie de coronavirus affecte la demande dans le secteur du luxe.


Swatch Group a annoncé jeudi sa première perte annuelle depuis ses débuts il y a près de 40 ans alors que l'épidémie de coronavirus affecte la demande dans le secteur du luxe. - Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann


L’horloger suisse a enregistré une perte nette de 53 millions de francs suisses (49,25 millions d’euros) pour 2020. Il s’agit de sa première perte depuis 1983, l’année de la création de Swatch Group sous sa forme actuelle et du lancement de la montre en plastique Swatch.

Les mesures de confinement qui ont imposé la fermeture des magasins et réduit considérablement les voyages internationaux ont pesé sur les revenus de la société basée à Bienne, qui vend également des montres Tissot, Longines et Omega.

Comme d’autres horlogers, Swatch Group a aussi été touché par les troubles politiques à Hong Kong, qui ont nettement réduit le nombre de touristes chinois présents dans l’île au cours de l’année.

Contrairement à Richemont, qui a compensé la baisse des ventes de montres par une forte demande de bijoux lors de la période de Noël, Swatch Group ne peut pas se replier sur une activité de joaillerie. De plus, ses marques Swatch et Tissot d’entrée de gamme sont vulnérables à la concurrence des montres intelligentes comme celle fabriquée par Apple.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.