×
Publié le
20 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sycamore Partners est le nouvel actionnaire majoritaire de Victoria's Secret

Publié le
20 févr. 2020

C'est fait. Après les rumeurs de vente de la griffe de lingerie parues outre-Atlantique en janvier, en pleine polémique suite à des accusations de harcèlement sexuel au sein de l'exécutif - s'ajoutant aux mauvais résultats - L Brands annonce avoir bel et bien signé la vente d'une participation majoritaire dans la marque Victoria’s Secret à la société d’investissement Sycamore Partners.


Victoria's Secret - DR


Un rachat de 55 % des parts pour un montant qui valorise la marque de lingerie à 1,1 milliard de dollars (852,25 millions de livres) au total. L Brands entend ainsi se concentrer sur son autre marque, elle sur le segment hygiène et beauté : Bath & Body Works.

L Brands a ajouté lors de cette annonce que son PDG de longue date, Leslie Wexner, 82 ans, quitterait ses fonctions après la clôture de la transaction et deviendrait président émérite. Il sera remplacé par l'actuel directeur des opérations de Bath & Body Works, Andrew Meslow.

La société basée à Columbus, dans l'Ohio, a déclaré que Sycamore Partners détiendrait désormais 55 % de Victoria’s Secret et que la marque deviendrait donc autonome et ne sera plus cotée en bourse, même si L Brands - qui figure au New York Stock Exchange - conservera la participation restante de 45 %.

Leslie Wexner, président et chef de la direction de L Brands, a déclaré : "Nous pensons que cette structure permettra à Bath & Body Works - qui représente la grande majorité du résultat d'exploitation consolidé de 2019 - de continuer à réaliser une forte croissance et de recevoir sa valorisation de marché appropriée. La transaction permettra également à l'entreprise de réduire sa dette".

"Nous pensons que la séparation de Victoria’s Secret Lingerie, Victoria’s Secret Beauty et PINK (les trois lignes développées par la marque) en une entreprise privée (non-cotée ndlr) constitue le meilleur moyen de restaurer leurs niveaux historiques de rentabilité et de croissance", a ajouté le dirigeant sur le départ.

Stefan Kaluzny, directeur général de Sycamore Partners, a lui ajouté : "Nous croyons qu’il existe une opportunité importante pour relancer la croissance et améliorer la rentabilité de Victoria’s Secret. Nous sommes impatients de nous associer à l'équipe de direction pour poursuivre ces objectifs".

Une équipe de direction qui va donc être probablement remaniée prochainement pour permettre à la griffe de lingerie de se relancer après plusieurs années de déclin. Le groupe L Brands s'apprête à publier des ventes en recul de 10 % pour le quatrième trimestre de l'exercice en cours pour Victoria's Secret. La griffe de lingerie, entre son propre réseau de magasins et ses franchises, s'appuie sur environ 1500 points de vente dans le monde. L'image, fortement chahutée à l'ère "Me too", comme les ventes, seront donc à redresser.


(Avec Reuters)

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com