×
Publicités
Publié le
26 janv. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Talents de mode de demain : le concept Muuse Projects en marche 

Publié le
26 janv. 2015

Basée à Copenhague, la société Muuse, à la fois plateforme digitale, boutique et magazine online, présente aujourd’hui sa nouvelle identité. La mission d’origine de la marque, présenter les jeunes talents au marché, demeure inchangé, mais son champ d’action est désormais mondial.

Rebaptisé Muuse Projects, la marque a fait le tour du monde pour sélectionner onze jeunes créateurs provenant de huit villes et nationalités différentes, la plupart fraîchement diplômés et pour certains déjà en poste dans quelques grandes maisons de luxe. Sous la tutelle de l’atelier de Muuse Projects, 88 pièces ont été réalisées pour la collection automne-hiver 2015-2016.

L'américaine Leslie Johnsen, ex-vice-présidente de l’agence RP Karla Otto (New York) et anciennement directrice du management chez Sonia Rykiel, assure la direction artistique de la marque, la distribution et commercialisation étant gérée pour l’Europe par l’agence Rainbow Wave, CD Network travaillant sur le marché américain, l’objectif selon Leslie Johnsen « étant de multiplier par 4 le nombre de points de vente », la marque Muuse étant pour l’instant proposée dans une vingtaine de magasins, tous concentrés dans les pays scandinaves.

Soutenue financièrement par le bijoutier danois Pandora, la marque Muuse Projects est produite en Europe : Italie, Bulgarie et Lituanie.

Selon Leslie Johnsen, le « concept Muuse Projects annonce le grand design pour la femme sophistiquée leader d’aujourd’hui, une femme trop parfaite pour être idéale ». Un développement qui sera, d'après elle, « une vraie chance pour les jeunes créateurs, qui peuvent désormais accoler leur nom à l’étiquette de la marque, se faire remarquer, et pourquoi pas revenir sur une prochaine collection ».

Parmi les premiers designers enrôlés dans l’aventure Muuse Projects, on relève les Italiens Claudia Gamba, Deniz Terli (chaussures) et du seul homme, Marco Rambaldi ; la Danoise Frederikke Antonie Schmidt ; la créatrice Huang Ting-Yun, basée à Helsinki (connue pour avoir notamment habillé Lady Gaga) ; la Britannique Jaimee McKenna et la Taïwanaise Jamie Wei Huang, toutes deux sorties de la Saint Martins School ; la britannique Lily Standefer ; les Suédoises Lina Michal et Louise Körner et l’Allemande Melitta Baumeister.

Aucun designer français n’a été pour le moment retenu dans l’aventure Muuse Projects.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com