×
Publicités

Tamaris poursuit sa marche en avant en France

Publié le
1 oct. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si certaines chaînes de souliers marquent le pas dans l'Hexagone, il en est une qui continue de faire grossir ses rangs en ouvrant de nouvelles vitrines sur le marché français. La marque-enseigne allemande Tamaris annonce ainsi de nouvelles ouvertures, alors qu'elle vient déjà d'intégrer au printemps dernier le Forrum des Halles à Paris. Objectif ? Totaliser 53 magasins tricolores à l'enseigne en mars 2020, contre 44 aujourd'hui.


Mesurant 50 mètres carrés, le magasin des Halles ouvert en avril est opéré par Stéphane Mordowicz, qui exploite déjà celui de la rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris - Tamaris


Tamaris, qui fonctionne uniquement avec un réseau de partenaires indépendants, prévoit de s'implanter en octobre 2019 à Lyon (rue Victor Hugo), à Nice Cap 3000 et à Val d'Europe. "Des ouvertures sont également signées à Mulhouse, La Roche sur Yon, Metz (centre commercial Muse), et Saintes", énumère Gwenaël Le Gouallec, manager France de Tamaris. L'entreprise appartenant au groupe Wortmann (S.Oliver shoes, Jana, Caprice...) est plutôt flexible sur les surfaces de vente à investir, pouvant s'épanouir sur des espaces de 30 à 100 mètres carrés.

Elle s'appuie également dans l'Hexagone sur un réseau de 800 revendeurs multimarques. Pour recruter de nouveaux détaillants, le dirigeant était présent en septembre au Who's Next, un salon où la marque était installée au sein de l'espace prêt-à-porter Trendy, et non avec les autres spécialistes du soulier. "C'est important de suggérer un total look, des pieds à la tête, exprime le dirigeant. C'est une façon de progresser avec de nouveaux acteurs et d'anticiper le renouvellement des détaillants chaussure historiques".

La marque connue pour ses souliers féminins confortables - et notamment sa semelle à mémoire de formes -, se positionne sur un segment milieu de gamme, avec une moyenne prix de 65 à 70 euros pour une paire. De la sneaker à la sandale, Tamaris balaie le spectre des modèles de chaussures : "l'escarpin reste puissant, même s'il s'en vend beaucoup moins qu'avant", note Gwénaël Le Gouallec.

Si la France reste le deuxième marché de la marque après l'Allemagne, Tamaris demeure discret sur ses ventes dans le pays, qui y seraient en croissance. Née en 1967, la griffe est présente dans 44 pays avec près de 300 boutiques à l'enseigne et plusieurs milliers de revendeurs multimarques.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com