Tapestry : départ du PDG Victor Luis, momentanément remplacé par le président

Ces dernières années, l’éviction systématique du PDG après la publication de résultats peu reluisants semble devenir une sorte de tradition dans le monde de la mode. Tapestry, le propriétaire de Coach, Kate Spade et Stuart Weitzman, a annoncé mercredi le départ de son PDG Victor Luis, alors que les prévisions pour l'exercice en cours venaient d’être revues à la baisse.


Le président de Tapestry Jide Zeitlin est maintenant également son PDG - Tapestry

Son successeur a été choisi au sein de l’entreprise : Jide Zeitlin remplacera pour le moment Victor Luis, sans pour autant abandonner son poste de président. L’une des membres du conseil de Tapestry, Susan Kropf, a également été nommée directrice indépendante. Les deux nominations sont effectives immédiatement.

Victor Luis avait fait son entrée dans l’entreprise en 2006 en tant que PDG de l’antenne japonaise. Ces dernières années, sa mission a consisté à convertir une entreprise spécialisée dans le sac à main de luxe en groupe de mode multimarque positionné sur le secteur du luxe accessible.

Mais ce changement de cap n’a pas été sans encombres et l’intégration de Stuart Weitzman et Kate Spade ne s’est pas vraiment faite en douceur. D’ailleurs, le travail est loin d’être terminé.

En conséquence, le prix de l’action de Tapestry et sa capitalisation boursière se sont effondrés. Les parts s’échangent maintenant à moins de la moitié de leur prix au moment de la nomination de Victor Luis en tant que PDG.

Et qu’annonce l’arrivée de Jide Zeiltin ? Pour commencer, on sait qu’il ne compte pas occuper le poste de PDG éternellement. Tapestry a déclaré mercredi que « grâce à ses 30 ans d’expérience financière et opérationnelle et après plus d’une décennie passée au conseil de Tapestry, [il] sera chargé de diriger l’activité dans le but de créer une croissance durable. M. Zeitlin et ses collègues du conseil devront aussi recruter le prochain PDG en temps voulu ». Pas plus de précisions concernant l’échéance, cependant.

Coïncidence ? Quelques semaines auparavant, au moment de la publication des mauvais résultats de Tapestry, Victor Luis a insisté sur le fait que l’entreprise ne comptait pas faire d’acquisitions à court terme. La nouvelle n’a pas manqué d’étonner, puisque deux grands noms du secteur étaient apparemment dans le viseur du groupe.

Peut-être est-ce l’un des points sur lesquels Victor Luis et le conseil ont divergé. Victor Luis était le principal dirigeant à décider de la politique d’acquisition de l’entreprise. Le groupe n’a pour l’instant pas fait de nouvelle annonce sur ce point.

Mercredi, Susan Kropf a déclaré : « Le conseil continue à miser sur un modèle multimarque pour Tapestry, tout en reconnaissant la nécessité de mettre en œuvre notre stratégie. Étant donné la croissance continue et le succès de Coach, la principale marque de Tapestry, notre priorité consiste à obtenir des performances aussi impressionnantes avec nos marques plus récemment acquises. 

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER