×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tapestry supprime 2 100 emplois à temps partiel

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 avr. 2020

Le groupe new-yorkais Tapestry, propriétaire des marques Coach, Kate Spade et Stuart Weitzman, a annoncé une série de mesures drastiques pour faire face à la crise sanitaire, entre réduction de ses effectifs à temps partiel et diminution des salaires versés à son équipe de direction.


Tapestry annonce des licenciements et des réductions de salaires - Instagram:@coach

 
L'entreprise a annoncé la suppression d'environ 2.100 emplois à temps partiel au sein des magasins de ses trois marques à compter du 25 avril. Les employés concernés recevront un dédommagement de 1.000 dollars (environ 923 euros).

Les autres membres de l'équipe nord-américaine de vente au détail de Tapestry continueront à recevoir leurs salaires et avantages sociaux jusqu'au 30 mai, malgré les fermetures de magasins. Si les points de vente de l'entreprise n'ont toujours pas rouvert à cette date, Tapestry mettra à pied la majorité des directeurs adjoints et des vendeurs travaillant dans les magasins concernés.

L'entreprise a également annoncé la réduction de 50% de la rémunération de son conseil d'administration ; même traitement pour son PDG Jide Zeitlin. Tous les autres employés de l'entreprise en Amérique du Nord au-dessus d'un certain niveau de rémunération verront leurs salaires réduits de 5 à 20%.

Le versement des primes a été suspendu pour l'exercice 2020, tandis que les augmentations au mérite seront différées pendant toute la durée de l'exercice 2021.

Par ailleurs, Tapestry s'efforce de réduire les coûts d'exploitation non essentiels dans ses filiales : gestion rigoureuse des stocks, report ou annulation des inaugurations de nouveaux magasins, réorientation des investissements vers les projets les plus prometteurs, développement numérique...

Afin de préserver sa trésorerie, le versement du dividende trimestriel et le programme de rachat d'actions de la société sont suspendus ; Tapestry a d'ailleurs prélevé 700 millions de dollars sur sa ligne de crédit renouvelable de 900 millions de dollars.

Pour atténuer les effets dévastateurs de la pandémie sur ses activités, Tapestry s'active pour relancer l'activité de tous ses magasins chinois le plus rapidement possible ; tous ses points de ventes en Chine continentale ont déjà rouvert.

Dans le cadre de cette stratégie, le groupe s'appuie également sur "les opportunités numériques qui s'ouvrent dans le monde entier", en maintenant ses plateformes de e-commerce et ses centres logistiques en fonctionnement sur tous ses principaux marchés.

"Plus le temps passe, plus la pression s'accentue sur nos performances financières, ce qui nous oblige à prendre des décisions difficiles pour garantir la bonne santé de Tapestry et de ses marques à l'avenir", reconnaît Jide Zeitlin dans un communiqué de presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com