×
Publicités
Publié le
30 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tapestry: une chute des ventes moins forte que prévu au premier trimestre

Publié le
30 oct. 2020

Propriétaire de Coach, Kate Spade et Stuart Weitzman, le groupe américain Tapestry a surpris en affichant pour son premier trimestre, clos fin septembre, un recul des ventes moins prononcé que celui attendu par les analystes.
 

Tapestry


Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 1,17 milliard de dollars (999 millions d'euros) sur la période de trois mois, en repli de 13,97%.

Une annonce qui a fait bondir le titre du groupe en Bourse, les analystes s'étant attendus à voir les ventes tomber à 1,07 milliard de dollars. Le résultat net trimestriel de l'entreprise s'établit à 231,7 millions de dollars (197,9 millions d'euros).

Selon la direction, ces résultats meilleurs que prévu ont notamment été permis grâce à la bonne tenue du commerce en ligne, et surtout aux ventes réalisées en Chine. Celles-ci ont connu une croissance à deux chiffres au premier trimestre. Tendance qui confirme les observations précédemment faites par ses homologues européens LVMH, Kering et Hermès, alors que la demande se redresse sur le principal marché asiatique.
 
En avril dernier, Tapestry avait annoncé la suppression d'environ 2.100 emplois à temps partiel au sein des magasins de ses trois marques, et ceci à compter du 25 avril, les employés concernés ayant reçu un dédommagement de 1.000 dollars (environ 923 euros).

Afin de préserver sa trésorerie, le versement du dividende trimestriel et le programme de rachat d'actions de la société avaient par ailleurs été suspendus. Tapestry avait également prélevé 700 millions de dollars sur sa ligne de crédit renouvelable de 900 millions de dollars.
 

 
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com