×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 sept. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tatana Kucharova, une Tchèque blonde de 18 ans, nouvelle Miss Monde

Par
AFP
Publié le
30 sept. 2006

VARSOVIE (AFP) - Le titre de Miss Monde est allé pour la première fois à la République Tchèque grâce à la très blonde étudiante Tatana Kucharova, 18 ans, élue parmi 104 candidates lors de la 56e édition du concours, samedi 30 septembre au soir à Varsovie.


La nouvelle Miss Monde la tchèque Tatana Kucharova devant la presse à Varsovie, le 1er octobre 2006 Photo : Janek Karzinsky/AFP

Emue, la jeune femme de 1,77 m, a reçu la couronne de reine mondiale de la beauté des mains d'Unnur Birna Vilhjalmsdottir, Miss Islande élue Miss Monde 2005, l'an dernier en Chine.

Rêvant d'une carrière de mannequin et de voyages, elle a pris l'avantage sur cinq autres finalistes, la Roumaine Ioana Valentina Boitor, l'Australienne Sabrina Houssami, l'Angolaise Stiviandra Oliveira, la Brésilienne Jane Sousa Borges Oliveira et la Jamaïcaine Sara Lawrens.

La jeune Tchèque pratique le tennis, le volley-ball, les sports équestres et le patin à glace, un sport très populaire dans son pays. Elle adore les animaux. Elle a chez elle des chats, des cobayes et une tortue. Elle dit qu'elle a un naturel optimiste.

Comme chaque Miss Monde, elle passera son année à parcourir la planète pour défendre différentes causes humanitaires inscrites dans l'action de la Miss World Organisation.


Concours Miss Monde 2006 - Photo : Janek Skarzynski/AFP

La cérémonie de deux heures, retransmise dans près de 200 pays, à destination de quelque deux milliards de téléspectateurs potentiels, s'est déroulée dans la somptueuse salle des congrès du Palais de la culture à Varsovie, une immense bâtisse de l'époque stalinienne dominant le coeur de la capitale polonaise.

Offert en cadeau à la Pologne par l'Union soviétique de Joseph Staline dans les années 1950, ce bâtiment avait accueilli d'innombrables soirées de gala, les congrès du Parti ouvrier polonais mais aussi un concert des Rolling Stones en 1967, en pleine période communiste.

Près de 2 000 personnes, réunies devant une grande scène multicolore avec un escalier au fond, ont réagi chaleureusement à chaque sortie de leurs favorites, arborant des drapeaux nationaux ou des banderoles avec les noms de leurs préférences.

Le gala, au scénario très strict et respecté dans le moindre détail par toutes les participantes, a été animé par la présentatrice chinoise Angela Chow, riche de trois ans d'expérience pour les soirées Miss Monde, le Britannique Tim Vincent et leur collègue polonaise Grazyna Torbicka.


Les finalistes du concours Miss Monde 2006
Photo : Wojtek Grzedzinski/AFP

Durant la soirée, les 104 filles se sont présentées dans différentes tenues -de la robe de soirée au maillot de bain-, et se montrées dans différentes danses et poses. Elles se sont prêté aussi au traditionnel jeu des questions-réponses.

La partie artistique de la soirée a été assurée par Robin Gibb, un des fondateurs du groupe Bee Gees, et les quatre chanteurs du groupe Westlife.

L'attribution du titre s'est faite en fonction des SMS des téléspectateurs et du vote d'un jury sur place conduit par l'organisatrice du concours, Julia Morley. Le jury comprenait cette année notamment le cinéaste indien Karan Johan, la championne olympique de course à 800 et 1 500 mètres, la Britannique Kelly Holmes, et une ancienne Miss Monde, la Polonaise Aneta Kreglicka.

L'Irlandaise du Nord Catherine Jean Milligan a décroché le titre de Miss Talent Show, la Croate Ivana Ergig a été élue Miss Dress Design, le titre de Miss Sport est revenu à la Canadienne d'origines polonaises Malgorzata Majewska et celui de Miss Plage à la Vénézuélienne Alexandra Federica Guzman Diamante, alors que celui de Miss à mission est allé à la représentante du Ghana, Lamisi Mbillah.

Miss Monde revendique la palme du plus grand concours international de beauté féminine, devant l'organisation rivale Miss Univers. Le titre de Miss Univers, décerné pour la 55e fois, a été attribué en juillet à Los Angeles à la Portoricaine Zuleyka Rivera.

Par Stanislaw WASZAK

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.