×
Publicités
Publié le
1 déc. 2021
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tech for Retail attire le monde de la distribution pour son premier jour

Publié le
1 déc. 2021

Ce mardi, le Paris Event Center, à la Porte de La Villette, ouvrait ses portes pour accueillir la première édition du salon Tech for Retail avec pour ambition de présenter les solutions et innovations du secteur. Après plusieurs mois complexes pour les salons professionnels et compliqués pour le commerce physique, les thématiques abordées ont su séduire les acteurs du retail.


Les conférences ont fait salle comble - FNW



Pour sa première journée, l'évènement imaginé par le duo Karen Serfaty - Pascal Clouzard, qui présentait une centaine de prestataires, a attiré les acteurs français du retail. Une satisfaction pour les exposants, qui relevaient que les acteurs de la distribution alimentaire avaient répondu présent, le secteur mode et accessoires étant moins représenté dans le visitorat. Autre indicateur positif pour l'évènement, les ateliers mais surtout les conférences faisaient salle comble, nombre de spectateurs devant même assister aux conférences debout.

Des défis environnementaux aux questions de la gestion de la data en passant par l'analyse des enjeux de la logistique du dernier kilomètre, les visiteurs étaient en recherche d'éléments de compréhension des transformations que vit le secteur.
Par exemple Monoprix a présenté la technologie de SES-imagotag qui consiste en l'installation de caméras qui repèrent les ruptures de produits dans les rayons de la grande consommation: une technologie qui va être déployée dans une centaine de points de vente dans les prochains mois et qui doit permettre de dégager les équipes en magasins de la tâche d'inventaire.

La conférence sur "Le futur du retail : disruptions, enjeux et opportunités" a fait également salle comble et a balayé les grands changements à l'œuvre dans le retail, notamment avec le regard de François Loviton, directeur général France de Google.

"L'omnicanalité, ce n est pas du tout tarte a la crème", estime le dirigeant, qui partage une étude réalisée par le géant du digital. "Avant de faire un achat, les gens disent consulter entre deux ou trois sites. Mais les gens sous-estiment leur comportement. Ils vont voir en fait 4 à 5 sites différents. Ce qu'il faut savoir c'est que le premier critère des consommateurs pour un achat est d'aller sur le site qui leur a procuré la meilleure expérience client. Maîtriser son expérience client c'est satisfaire des clients qui vont revenir. Le premier site visité a 70% de chance d'être choisi pour l'achat. Il y a une corrélation entre la part de marché et la satisfaction client".

"L'expérience est au coeur de tout", estime aussi Arnaud Lanier cofondateur de la place de marché dédiée au sport Colizey. "Nous devons capitaliser sur l'expérience des acteurs du retail physique face à l'utilisateur". Les passerelles entre la qualité de service en magasin et en ligne deviennent centrales. "Nous finançons des start-up dont l'activité est très souvent principalement en ligne, explique Alexandre Dewez, du fonds d'investissement Eurrazeo. Mais nous réfléchissons à leur présence en physique, mais aussi à créer une relation plus forte et quasi quotidienne avec le consommateur".

Dans les relations avec le consommateur, le live commerce intrigue et tous les acteurs du retail cherchent leur voie, d'Etam à Sephora en passant par Carrefour. Si le concept est déjà mature en Asie, il doit encore trouver sa forme la plus opérationnelle en Europe et les acteurs qui veulent se lancer doivent s'assurer d'avoir l'infrastructure de site capable d'assumer le flux de visites et de transactions.

Mais l'axe fort est bien celui de la constitution de communautés. "Aujourd'hui nous avons 7 recherches sur 10 qui n'ont jamais été posées, explique le dirigeant de Google. Et la plupart sont sur How to (Comment faire, ndlr). Cette tendance de fonds se transforme en opportunité pour les marques d'établir une conversation et c'est la communauté qui peut apporter des réponses".


Une première édition dynamique pour le salon Tech for Retail - FNW



C'est l'option choisie par de plus en plus d'acteurs qui décident de se spécialiser dans un segment de marché et ainsi de développer leur expertise ou de partager l'expertise de leur communauté. "Le produit reste la base, explique Arnaud Lanier. Nous sommes spécialiste à 100% du sport. Nous voulons apporter du contenu que les marques n'ont pas échangé avec la communauté. L'idée est d'apporter des éléments pour le choix d'une chaussure, d'un vélo. Le Saint Graal de la communauté est quand elle apporte les conseils. Là on se rapproche des mécaniques du offline appliquées au online".

L'autre tendance grandissante, importée par de plus en plus d'acteurs américains, comme Amazon ou Netflix est l'abonnement. "C'est une dynamique très intéressante. Dans ce modèle la majorité de la marge vient de l'abonnement alors que le produit est vendu à prix coûtant. C'est intéressant car le consommateur s'habitue à ce modèle et il va pouvoir être répliqué dans différents secteurs", estime Alexandre Dewez.

Enfin, même s'il ne représente qu'une part minime du marché, le volet écoresponsable est à prendre en compte et, pour les dirigeants présents, c'est au comité de direction des sociétés de faire ces choix en amont de la demande des clients. Les intervenants ont notamment souligné l'importance de la sécurité des sites dans les enjeux majeurs du retail. Avec des données circulant entre les réseaux physiques et digitaux, la sécurité est perçue comme un enjeu majeur pour les clients.

Autre enjeu majeur des années à venir: le sujet des NFT et des Metavers. Les intervenants de ce mardi l'ont juste effleuré. Car ce mercredi le salon Tech for Retail se poursuit. Et une conférence dédiée se tient avec l'intervention de Laurent Solly, directeur Europe du Sud de Meta (ex-Facebook). La journée se conclura par l'intervention de Jean-François Palus, directeur général délégué de Kering.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
Divers
Salons