×
Publicités
Publié le
17 déc. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tech, paiement, logistique: les levées de fonds à retenir en 2021

Publié le
17 déc. 2021

Après une année 2020 grevée par la crise sanitaire, 2021 a connu un rythme soutenu de levées de fonds, dont les bénéficiaires mettent en lumière les grands enjeux des commerces de mode, du luxe et de la beauté. Dans ce deuxième article d'une série abordant ces tours de table secteur par secteur (tech, mode, sport, seconde main, beauté…), FashionNetwork.com revient sur les levées de fonds clefs réalisées par les acteurs de la tech, du paiement et de la logistique.


Shutterstock


Une tech en pleine effervescence



L'année aura notamment été marquée dans le domaine technologique par la levée de 500 millions d'euros réalisée au printemps par le français Contentsquare. Le spécialiste de l'analyse des comportements d'achat avait alors porté à 2,8 milliards d'euros sa valorisation.

Autre français, Maze a pour sa part levé cette année 12,3 millions d'euros. Des fonds destinés à développer ses solutions de test de prototypes d'interfaces utilisateurs. Fin novembre, c'est le toulousain Front-Commerce, spécialiste de l'optimisation des boutiques en ligne, qui annonçait réunir 1,5 million d'euros, avec notamment pour ambition d'aller sur les marchés anglo-saxons.

Toujours du côté des solutions digitales, l'allemand Cognigy levait en juin 36 millions d'euros. Proposant d'accompagner les consommateurs via des "agents digitaux" en 120 langues, le spécialiste du "commerce conversationnel" entend donner un coup d'accélérateur à son modèle.

Dans un domaine proche, avec des personal shoppers s'appuyant sur les données de consommateurs, l'espagnol Lookiero s'est lui illustré en réunissant 25,3 millions d'euros pour asseoir ses ambitions internationales. Toujours dans l'assistance à l'achat, le spécialiste américain de l'accompagnement dans le choix des tailles levait il y a quelques jours 30 millions de dollars, avec notamment l'ambition d'élargir son périmètre.

Dans le domaine du commerce physique, le spécialiste français de l'analyse du trafic piétonnier, MyTraffic, a en septembre réuni 10 millions d'euros via un tour de table dédié à développer ses solutions pour boutiques, centres commerciaux et rues marchandes. A l'intérieur de ces commerces, le domaine des dispositifs de vente a vu son compatriote Yoobic lever 50 millions de dollars pour accélérer le développement de ses équipements pour vendeurs outre-Atlantique.

Quant à la lutte contre les ruptures de stocks, elle est portée par Stockly et ses 5 millions d'euros levés pour sa solution permettant, en cas de rupture, de faire expédier le produit directement par la marque ou un magasin de l'enseigne.

Le paiement fractionné décolle



Comme l'avait relevé FashionNetwork.com dans un dossier dédié, le domaine du paiement fractionné (moins de 200 euros payés jusqu'à quatre fois en trois mois) a connu en 2021 une accélération notable. Une étude A&M estime que la mode pèserait déjà 37% des paiements fractionnés européens, tandis que le "buy now, pay later" représenterait 10% des paiements en Europe.

C'est dans ce contexte que l'italien Scalapay a annoncé à la rentrée la levée de 131 millions d'euros pour accompagner l'élargissement de ses équipes et son développement à l'international. L'entreprise a en effet progressivement déployé son offre sur les pays d'Europe de l'Ouest, dont la France. La France dont l'un des acteurs locaux, Alma, s'est lui aussi offert une levée de fonds en 2021. La structure a ainsi réuni 49 millions d'euros en janvier dernier, avec pour ambition d'accélérer son développement à grande échelle.

Acteur historique du crédit s'étant adapté à ces nouvelles pratiques, Younited Pay n'a pas été en reste. La structure française a opéré un tour de table de 142 millions d'euros durant l'été. Avec notamment pour objectif de tenir la dragée haute au scandinave Klarna, qui est venu cette année le titiller dans son fief tricolore. Fief où opère également Pledg. Auteure d'une autre levée de fonds à garder en mémoire, la structure parisienne a ainsi réuni 80 millions en mars dernier afin d'accélérer sa croissance européenne.

La logistique, secteur d'investissement stratégique



Avec les confinements et fermetures administratives de commerces, les vingt derniers mois ont poussé un nombre croissant de consommateurs vers les achats en ligne. Et mis à rude épreuve des acteurs de la logistique confrontés à la sécurité sanitaire de leurs salariés, mais aussi à la suspension d'activité de nombreux relais allégeant d'ordinaire la pression sur les livraisons à domicile.

Une réalité du dernier kilomètre qui a notamment permis au réseau Pickme de lever en juin dernier un million d'euros. Le spécialiste de la livraison collaborative, activité à laquelle FashionNetwork.com a dédié un dossier, propose à des particuliers de réceptionner les colis de leur quartier contre rémunération. Autre acteur du domaine, mais historiquement tourné vers l'alimentaire, Shopopop vient pour sa part de collecter 20 millions d'euros, avec notamment pour ambition de développer ses activités dans le non-alimentaire, comme précédemment expérimenté avec Intersport ou Decathlon.

Spécialiste français de la gestion logistique pour les sites de vente, Cubyn a mené en mars dernier un tour de table de 35 millions d'euros. Des fonds destinés à accompagner son expansion européenne. C'est aussi pour consolider ses positions sur le Vieux Continent que la structure parisienne Shippeo levait dès janvier 28 millions d'euros pour ses solutions de suivi en temps réel des produits et livraisons.

Est également à retenir de cette année 2021 le tour de table mené par Packhelp. Sur le très concurrentiel marché du packaging, la structure polonaise a réuni 40 millions d'euros fin novembre. Des fonds qui doivent permettre à ses emballages durables et personnalisables utilisés par H&M et L'Oréal de séduire un nombre croissant de marques.
 
 
 
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com