×
6 269
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ted Baker a remonté la pente au deuxième trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 sept. 2021

Très affectée par la crise du Covid avec des ventes en chute de 44% à 352 millions de livres sterling sur son exercice 2020 (clos en janvier 2021), la marque de prêt-à-porter mixte britannique Ted Baker a publié mardi ses résultats du deuxième trimestre. Aucun chiffre n'est avancé, seules les variations d'une période sur l'autre sont communiquées. Ce rapport portant sur les 16 semaines allant du 25 avril au 14 août montre que l’impact du Covid se fait toujours sentir même si les ventes du groupe sont en hausse de 50% par rapport à la même période l’an dernier.


Ted Baker


Les ventes issues du retail progressent de 30% d’une année sur l’autre mais restent 30% en-deçà de celles de 2019. Les ventes en boutiques bondissent de 142% par rapport à 2020, mais perdent 45% par rapport à 2019. Le commerce en ligne perd 25% mais représente encore 39% du total et progresse de 17% par rapport à 2019.

L’entreprise cherche à retrouver son positionnement haut de gamme et veut laisser derrière elle la politique de promotions agressives qu’elle avait adoptée à la même période l’an dernier.

Les recettes issues de la vente en gros et des licences ont gagné 151% d’une année sur l’autre mais reculent de 29% par rapport à 2019.  Ses partenaires de licences optiques, "parmi les plus solides du groupe", continuent de réaliser des "performances satisfaisantes" avec +72% d’une année sur l’autre et +27% par rapport à 2019.
.
Les franchises en Amérique du Nord, ainsi que les centres commerciaux aux États-Unis, "améliorent leurs résultats grâce à une confiance retrouvée des clients".

La marge commerciale s’améliore de plus de 500 points de base grâce à "une part bien plus importante des ventes à plein tarif".

L’entreprise affirme par ailleurs que ses collections automne-hiver 2022 ont obtenu "de premières ventes encourageantes".

La marque annonce le report du lancement de sa nouvelle plateforme de vente en ligne en raison de problèmes techniques. Étant donné "qu’une nouvelle période commerciale forte approche et que nous avons besoin de tester sa préparation et sa stabilité avant la mise en ligne, nous allons retarder son lancement à début 2022".

La PDG Rachel Osborne affiche un optimisme prudent: "Nous avons réalisé des progrès encourageants au cours du deuxième trimestre. Notre programme de remaniement reste d’actualité, et nous avons progressé vers trois des principaux objectifs de notre plan. Nous avons revisité et dynamisé notre produit et notre marque, donné la priorité à la croissance du digital et du capital, et réduit nos dépenses".

Et de conclure: "Nous sommes encore aux prémices de la reprise, mais nous avons la conviction que Ted commence à émerger du Covid, avec une nouvelle structure plus forte et plus résistante."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com