×
6 440
Fashion Jobs
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Marque Propre Homme H/F
CDI · PARIS
ORIGINAL BTC FRANCE
Chargé(e) d'Affaires Prescription / Retail
CDI · PARIS
Publicités

Ted Baker pourrait repasser sous la coupe de Ray Kelvin via un fonds

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 23 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le cofondateur de Superdry susciterait-il des vocations ? Julian Dunkerton a réussi à retourner au sein de l’entreprise qu’il avait quittée plus d’un an auparavant. Aujourd’hui, certaines rumeurs affirment que Ray Kelvin, le fondateur de Ted Baker écarté à la suite d'un scandale de harcèlement au printemps, pourrait être en train de tenter de reprendre les rênes de son entreprise.


Ray Kelvin ne veut peut-être pas montrer son visage, mais il ne devrait pas tarder à abattre ses cartes s’il compte réellement racheter Ted Baker - Ted baker


Le journal The Mail on Sunday a affirmé ce week-end que Ray Kelvin serait en train de planifier le rachat de la société, qui est cotée en Bourse. Des sources ont en effet révélé au journal que sa holding possède actuellement plus d’un tiers des parts de la marque (35 % exactement), ce qui lui laisse potentiellement le champ libre pour imaginer une stratégie afin de regagner la majorité et de reprendre le contrôle de l’entreprise, même s’il laisserait apparemment l’équipe actuelle de direction inchangée.

C’est ce qui marquerait la différence avec la reprise de Superdry. Julian Dunkerton était aussi le principal actionnaire de l’entreprise, mais ses relations avec la direction étaient devenues houleuses, d’où une campagne de reprise agressive suivie d’un remaniement de la direction.

Ray Kelvin, en revanche, était apparemment tout à fait satisfait de la gestion de Ted Baker avant le scandale qui l’a forcé à se retirer.

L’entreprise est cotée à la Bourse de Londres depuis plus de 20 ans et pendant la majeure partie de cette période, elle a fait partie des favorites des investisseurs à la recherche d’actions ayant un bon potentiel de croissance. Mais dernièrement, le contexte défavorable dans la mode en Grande-Bretagne et la mauvaise publicité liée au personnage de Ray Kelvin ont eu pour conséquence une chute des actions. En mars 2018, elles s’échangeaient à 31,36 livres (34,91 euros) pièce, mais sont tombées la semaine dernière à 8,38 livres (9,33 euros).

Cette baisse de valeur a probablement eu un impact négatif sur les finances de nombreux actionnaires dont Ray Kelvin, mais elle pourrait rendre le rachat plus accessible. La capitalisation boursière de la marque est aujourd’hui de 373 millions de livres (415,28 millions d’euros), contre près de 1,4 milliard de livres (1,56 milliard d’euros) il y a quelque temps. Un fonds d’investissement pourrait rafler la mise pour moins de 250 millions de livres (278,33 millions d’euros) avec le soutien de Ray Kelvin.

Le journal affirme aussi que la PDG actuelle, Lindsay Page, serait invitée à rester à la tête de l’activité aux côtés de Ray Kelvin, même s’il n’y a aucune certitude d’un rachat pour le moment. Les sources ne savent pas si ces négociations « discrètes » sont allées au-delà de la simple conversation informelle.

Ni Ted Baker ni Ray Kelvin n’ont souhaité commenter ces informations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com