×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 oct. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tendam renoue avec les bénéfices malgré des ventes toujours en baisse

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 oct. 2020

Après un premier trimestre marqué par les effets délétères de la pandémie, Tendam connaît une amélioration de ses résultats pour le deuxième trimestre (du 1er juin au 31 août 2020). Ce conglomérat à la tête des marques Cortefiel, Pedro del Hierro, Springfield, Women’secret, Hoss Intropia et Fifty a annoncé avoir renoué avec les bénéfices avant impôts, qui atteignent maintenant 8,7 millions d’euros.


Collection de Cortefiel en collaboration avec Slow Love, la marque de la présentatrice espagnole Sara Carbonero - Cortefiel


Ces résultats suscitent un certain optimisme, qui reste tempéré par le contexte difficile provoqué par la pandémie de Covid-19. Les ventes accusent encore une chute "modérée" au deuxième trimestre de l’exercice et le groupe espagnol réalise un chiffre d’affaires de 260,3 millions d’euros, en baisse de 23,6% par rapport à la même période lors de l’exercice précédent. D’après les explications de l’entreprise, ces résultats ont été rendus possibles par la réouverture graduelle des boutiques physiques (59% du réseau était actif fin mai contre 97% en août) et ont été encouragés par "la forte croissance de la vente en ligne et par un meilleur taux de conversion" (plus d’achats malgré moins de trafic en boutique). Avant application de la norme Niif16, l’EBITDA récurrent se situait à 31 millions d’euros.

"Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats de l’entreprise sur la période de juin à août", déclare le président et directeur général du groupe, Jaume Miquel, qui ajoute qu’ils "marquent une étape cruciale. Toutes les mesures mises en œuvre depuis février pour affronter la crise du Covid-19 commencent à porter leurs fruits et cela se reflète sur nos principaux indicateurs financiers".

Plus de flexibilité, moins de stock: c’est le pari du canal digital



De son côté, le chiffre d’affaires issu de la vente en ligne est en hausse de 40,5% sur la période, et de 45,3% sur tout le semestre. Le digital représente maintenant 15,3% du total des ventes du groupe sur le marché espagnol. Tendam espère bien conserver cette dynamique, voire faire augmenter la part représentée par le canal numérique jusqu’à la fin de l’année. Pour ce faire, le groupe mise sur le développement d’un programme de fidélisation et le passage de sa boutique en ligne à un modèle multimarques: on pourra maintenant y trouver des firmes comme Levi’s et Bestseller. "Nous observons une accélération encore plus forte au cours des premiers mois du troisième trimestre, avec un niveau de rentabilité supérieur. Nous sommes en bon chemin pour remplir notre objectif: multiplier par trois les ventes en ligne d’ici 2023", ajoute le dirigeant.

L’entreprise a réussi à générer un flux de trésorerie de 74,6 millions d’euros, ce qui représente une nette amélioration par rapport au mois d’août 2019. De plus, Tendam a réduit son inventaire de 18,4% par rapport au deuxième trimestre de l’exercice précédent, à 30,7 millions d’euros. Pour cette entreprise présente sur 70 marchés avec plus de 2.000 points de vente, ces chiffres "valident la politique de protection de la trésorerie adoptée au début de la crise, ainsi que les efforts faits en faveur d’une plus grande flexibilité, permettant de réduire les stocks et d’augmenter les liquidités".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com