Textile/habillement : un mois de mai en demi-teinte

Après un mois d’avril très difficile (-6,7 %), l’activité des distributeurs de mode reste morose, mais certains reprennent quelques couleurs. Selon les résultats provisoires de l’IFM, n’incluant pas les performances des e-commerçants, les ventes des acteurs textile/habillement dans leur ensemble se sont légèrement repliées, de l’ordre de -0,7 % par rapport à la même période en 2018, où la consommation s’était alors tassée de 6 %.


Pas de retour à la hausse pour les ventes de textile/habillement dans l'Hexagone - Pixabay

Mais le bilan du mois de mai 2019 s’avère donc disparate selon les types de commerces : les grands magasins et magasins populaires (Galeries Lafayette, Monoprix…) relèvent la tête avec une croissance de 3,4 % de leur chiffre d’affaires mode, alors que les hypers-supermarchés (E.Leclerc, Auchan…) restent toujours à la peine avec un recul enregistré de 4,6 %.

Le cumul des cinq premiers mois de l’année que calcule l'IFM demeure donc dans le rouge, avec une consommation textile/habillement en repli de 2,5 % en France par rapport à la période de janvier à mai 2018. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER