×
Publié le
19 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Textile-habillement: une activité française en trompe-l’œil en mars

Publié le
19 avr. 2021

L’importance de souligner l’élément de comparaison a pris tout son sens le mois dernier dans la mesure de l’activité du secteur textile-habillement en France. Par rapport à la même période l’année précédente, les ventes enregistrées par les acteurs mode ont augmenté de 71,2% en mars. Mais il s’agissait alors d’une référence qui s’était inscrite en fort retrait de 52,8%, correspondant au début du premier confinement. Comme le note l’IFM, si on compare l’activité de mars 2021 avec celle de mars 2019, on constate une chute de 19% en valeur.


Pixabay


"L’année dernière, le premier confinement et la fermeture des commerces de mode sur la totalité du territoire avait débuté le 17 mars, tandis que le troisième confinement a commencé au début du mois d’avril cette année", contextualise l’Institut Français de la Mode.

Par rapport à mars 2020, ce sont les chaînes de diffusion qui ont le mieux rebondi (+146%), devant les indépendants multimarques (+79,3%), les chaînes spécialisées (+61,6%) et les hyper-supermarchés (+59,5%). Les grands magasins et magasins populaires, dont certains sont déjà fermés depuis février, ont observé une hausse de 28,2%.

Concernant les ventes en ligne (hors VAD), celles-ci ont augmenté en mars de 127,5% par rapport à l’an dernier, tandis que les ventes en magasin ont crû de 63,5%. Enfin, ce bilan provisoire fait état d’une activité textile-habillement en retrait de 2,6% pour le premier trimestre de l’année 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com