×
Publié le
16 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Textile Valley: les acteurs textiles du nord sous une bannière commune

Publié le
16 juin 2021

Lundi 14 juin a été officiellement lancée depuis la Piscine de Roubaix l'organisation Textile Valley. Une appellation qui entend désigner l'ensemble des acheteurs de la filière textile des Hauts-de-France. Sous l'impulsion de l'Union des Industries Textiles & Habillement Nord, son objectif est d'amplifier et d'accélérer la réindustrialisation que connait le territoire.


DR



Quelque 450 entreprises industrielles (filateurs, tisseurs, recycleurs, tricoteurs, ennoblisseurs, confectionneurs…) pesant quelque 13.500 emplois directs se trouvent ainsi regroupées sur l'appellation Textile Valley, dans une zone rappelant être le deuxième territoire du textile-habillement français, ainsi que la "première euro-région de textile-habillement en Europe". Quelque 15 projets de réindustrialisation seraient localement à l'œuvre, avec à la clef quelque 4.000 emplois.

"Nous voulons unir les forces et les talents de la filière textile pour atteindre des sommets, encourager les nouvelles générations à s’engager dans une industrie qui répond à leurs envies de performance, d’avenir, de créativité et d’excellence, et développer le tissu économique de la région, l’emploi et la promotion du textile-habillement made in Hauts-de-France", explique Olivier Ducatillon, président de l'UITH Nord et PDG de l'entreprise Lemaître-Demeestere. "Nous avons un véritable potentiel de réindustrialisation, de relocalisation d’une partie de notre production, de création d’emplois et de restauration de nos savoir-faire historiques ! Ce phénomène est déjà une réalité avec plus de 15 projets labellisés France Relance. La Textile Valley a pour mission de l’amplifier et de l’accélérer".

Textile Valley se lance autour de trois grands axes. Le premier est l'objectif de simplifier et rendre visible la filière en mutualisant et en massifiant sa communication, tant à l'échelle locale qu'à l'international, indique le collectif, qui prévoit une cartographie exhaustive des savoir-faire, une présence sur les salons professionnels, des happenings rhabillant des statues célèbres, ou encore la création de films et campagnes promotionnelles.

Un autre axe est de "réveiller" l'attractivité de la filière via des événements professionnels et grand public. Tels la remise de Prix Textile Valley, des salons étudiants, ou bien des liens renforcés avec formateurs et écoles.


Textile Valley



Le dernier axe, et non des moindres, est de créer des connexions inter-entreprises afin d'initier de futurs projets de réindustrialisation, en prenant compte les questions sociales et environnementales. Des cycles de rendez-vous "Forum de la Textile Valley" vont à ce titre voir le jour, de même que des conférences et groupes de travail, tandis que seront développées des bonnes pratiques entre entreprises.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com