×
7 052
Fashion Jobs

The Body Shop réaffirme ses engagements écologiques et éthiques

Publié le
today 15 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Utiliser 100 % de packagings recyclés ou réutilisés d’ici à 2030, c’est l’objectif affiché par The Body Shop qui, le 9 mai dernier, présentait à Londres, son marché domestique, « Récupérer. Recycler. Répéter ». Un vaste programme visant à réduire sa production de déchets plastiques.


The Body Shop s'allie en Inde à Plastics for Change pour aider notamment à la dépollution du pays et permettre aux collecteurs de déchets d'avoir un salaire décent - The Body Shop


Car depuis sa création par Anita Roddick à Brighton en 1976, The Body Shop a toujours fait rimer beauté avec engagement. Commerce équitable ou interdiction de tester ses produits sur les animaux, l’enseigne britannique a longtemps fait figure de précurseur dans un secteur de la cosmétique encore peu enclin à mettre au cœur de sa stratégie valeurs environnementales et éthiques.

La décennie écoulée a cependant bouleversé la donne et The Body Shop a connu des difficultés à tirer son épingle du jeu. L’enseigne a notamment peiné à trouver sa place dans le vaste portefeuille de marques du groupe L’Oréal, qui après onze ans sous son giron l’a finalement cédée au groupe brésilien Natura & Co en 2017. Et c’est sous l’impulsion de son nouveau propriétaire (Aesop, Natura) que The Body Shop renoue avec des engagements forts et le fait savoir.

Le nouveau programme lancé par The Body Shop s’articule autour de trois piliers. Le premier s’appuie sur une alliance avec la start-up Plastics for Change en Inde, auprès de laquelle l’enseigne s’engage à acheter 250 tonnes de plastique recyclé destinées à la fabrication de ses produits capillaires. A plus long terme, le programme devrait atteindre les 900 tonnes annuelles de déchets plastiques et permettre à 2 500 personnes collectant les déchets de percevoir un revenu stable.

En France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Canada et en Australie, The Body Shop s’allie également au spécialiste de la collecte, du tri et du traitement des déchets Terracycle. L'enseigne permet désormais à ses clients de rapporter en boutiques les pots, tubes et autres bouteilles vides. Un geste que The Body Shop récompense d’un bon d’achat. Enfin, l’enseigne participe à The Loop, la plateforme e-commerce qui vise à réduire l’utilisation des emballages à usage unique, sur laquelle elle propose son produit best-seller ; l’huile d’arbre à thé.
 
En France, où The Body Shop compte 71 boutiques et ouvrira en novembre gare Montparnasse à Paris, l’enseigne enregistre un chiffre d’affaires de 37 millions d’euros. En pleine transformation sous l’impulsion de Natura & Co, The Body Shop a publié pour 2018 des recettes en hausse de 17,7 %. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com