×
Publicités
Publié le
15 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Kooples lance un prix centré sur l'art contemporain

Publié le
15 avr. 2022

The Kooples étend son spectre dans le domaine de l'art contemporain. La marque parisienne de mode premium lance The Kooples Art Prize, une récompense annuelle ayant pour but de soutenir des acteurs émergents de la scène artistique internationale. Pour cette première édition, ce sont Gaby Sahhar et Kim Farkas qui ont été sélectionnés parmi douze candidatures.


Gaby Sahhar et Kim Farkas - DR


Les œuvres qu'ils produiront grâce à ce prix seront présentées à Paris à la rentrée prochaine, au sein du nouveau magasin étendard de la griffe qui ouvrira à l'automne sur les Champs-Elysées. Elles seront aussi au cœur d'une exposition au Musée d'art contemporain du Val de Marne durant l'été 2023.

"Le flagship des Champs-Elysées s’imposera comme la première vitrine de notre nouvel élan créatif en tant que marque de mode mais pas uniquement, livre Capucine Safyurtlu, la directrice de la création. Si les collections The Kooples de l’hiver 2022 inscrivent la marque dans une nouvelle ère, le dialogue avec l’art contemporain va nous permettre de raconter une histoire qui ira bien plus loin dans la radicalité et la créativité."

Outre cette mise en lumière en magasin et au musée, la dotation du prix inclut une enveloppe de 28.000 euros, des honoraires d'artistes, une résidence de recherche avec la Maison Artagon ainsi qu'un accompagnement professionnel.
 
Artiste d'origine franco-palestinienne vivant à Londres, Gaby Sahhar travaille l'encre, la peinture, la vidéo et l'installation, et dirige également la plateforme de soutien aux artistes LBBTQIA+ Queerdirect. Pour ce prix, son travail fait de structures multisensorielles s'inspire de l'œuvre d'Otto Dix, d'un manga futuriste et de clips vidéo.
 
Kim Farkas est quant à lui basé à Paris, où il a été diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts. L'artiste franco-américain d'origine peranakan, qui a fondé la maison d'édition Holoholo Books, présente pour le Kooples Prize des enveloppes oblongues ornées de reflets d'une préciosité toxique.
 
Née en 2008 sous la houlette des frères Elicha, The Kooples a rejoint en 2019 le giron du groupe suisse MF Brands, qui confie en 2021 la direction de la griffe à Marie Schott (ex-dirigeante d'Etam et fondatrice d'Ana Shaf). Cette dernière a pour mission d'écrire le second chapitre de la vie de la marque: en créant une rupture avec l'esprit rock du passé, mais en cultivant toujours une dose d'irrévérence.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com