×
Publicités
Publié le
20 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Kooples se convertit à la seconde main en ligne

Publié le
20 oct. 2021

Comme d'autres acteurs du secteur mode, The Kooples se met à l'occasion. Non pas en proposant un simple site de revente entre particuliers mais en choisissant d'être un intermédiaire entre vendeurs et acheteurs de seconde main. Le site Second Love vient d'être mis en ligne par la griffe française, et se consacre uniquement aux produits The Kooples, au rayon homme et femme.


The Kooples


Le vendeur qui souhaite se séparer d'un article soumet et envoie (grâce à une étiquette prépayée) le vêtement par colis à la marque, qui lui propose un prix pour l'acquérir, en fonction d'un barème défini. S'il accepte, le vendeur est rétribué en bon d'achat, peu importe si la pièce trouve ensuite preneur ou non. Pour l'instant, l'envoi des pièces ne s'effectue qu'à distance, mais l'objectif de la griffe est de rendre possible en 2022 le dépôt d'un vêtement d'une ancienne collection directement en magasin.

Pour mettre en œuvre ce projet, la marque détenue par le groupe MF Brands depuis 2019 a fait appel à un prestataire qui gère le site et s'occupe également de l'authentification, de l'évaluation, du nettoyage et de la revente des pièces. En moyenne, les vêtements d'occasion The Kooples référencés sur le site sont affichés à un prix réduit de 50% par rapport au neuf. Les acheteurs qui craquent pour une pièce d'occasion seront livrés en trois jours.


L'interface du site Second Love - Capture écran


Ses produits phare, comme le perfecto ou la robe à motifs, sont bien représentés parmi les premiers produits du site. En revanche, les vêtements reçus qui seraient impropres à la revente trouveront une seconde vie par le don aux associations ou aux écoles de mode. Ils ne sont pas renvoyés au client.

Pour faire connaître ce nouveau service, pour lequel elle précise ne prendre aucune commission, la marque a créé un onglet sur son e-shop qui renvoie vers Second Love, et a informé ses clientes via les réseaux sociaux et par e-mail.

Née en 2007 et dirigée par Marie Schott depuis début 2021, The Kooples pilote 340 boutiques dans le monde, dont plus de 200 dans l'hexagone. Une entreprise qui réalisait en 2019 un chiffre d'affaires de 220 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com