×
Publicités
Publié le
21 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Lycra Company et Heiq signent un accord de collaboration technologique

Publié le
21 juil. 2021

Après plus de deux ans de négociations, The Lycra Company et le spécialiste de l'innovation textile Heiq annoncent la signature d'un accord de collaboration technologique. Dont la première émanation, un tissu extensible certifié Lycra FreshFx et intégrant les propriétés antivirales et rafraichissantes de Heiq, sera présentée fin août sur le salon Intertextile Shanghai.


Julien Born (The Lycra Company) et Carlo Centonze (Heiq) - The Lycra Company



"En alliant les points forts des deux entreprises, nous continuerons à favoriser des innovations significatives au sein de l'industrie textile, en proposant de nouvelles solutions à un rythme plus rapide et à un public plus large", indique le directeur marques et innovation de The Lycra Company, Steve Stewart. "Non seulement cette collaboration avec The LYCRA Company rassemble les meilleurs spécialistes, mais elle permet aussi d’accroitre la visibilité de nos innovations auprès d’une audience élargie", se félicite de son côté le PDG de Heiq, Carlo Centonze.

Heiq est à l'origine une émanation de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH). Lancée en 2005, la structure s'est notamment fait connaitre par sa technologie de tissus anti-odeurs Heiq Pure et Heiq Fresh, le thermorégulant Heuq Smart Temp, ou encore le déperlant écoresponsable Heiq Eco Dry. L'entreprise s'illustre notamment dans les tissus antiviraux comme Metallix, ou la technologie Viroblock, en attente de brevet. Aujourd'hui forte de 45.000 tonnes de "produits chimiques de spécialités" et d'un bon millier de clients dans 60 pays, l'entreprise emploie 190 personnes, et compte sept sites de fabrication et sept centres de recherche et développement.

Les négociations avec The Lycra Company auraient ainsi débuté au moment où cette dernière vivait une étape clef de son existence. C'est en effet fin janvier 2019 que l'ancienne division Apparel & Advanced Textiles (A&AT) du groupe Invista avait été cédée au géant chinois Shandong Ruyi, qui en détient 53,4%. Bientôt rebaptisée The Lycra Company, la division emportait avec elle les marques Lycra, Coolmax, Thermolite, Elaspan, Supplex ou encore Tactel.


Lycra



Cette collaboration marque au passage le rapprochement de deux grandes structures financières notables de la filière textile. Sur son exercice 2020, Lycra affichait ainsi un Ebitda de 147,5 millions de dollars, contre 122,7 millions un an plus tôt, et 885 millions de dollars de revenus. Sur le même exercice, Heiq s'est de son côté offert une explosion de 383% de son Ebitda, à 14 milliards de dollars, contre 2,3 et 2,9 les années précédentes, tandis que son chiffre d'affaires s'est gonflé de 80% pour atteindre 50,4 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Industrie