×
Publié le
6 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Modist met fin à son activité pour cause de coronavirus

Publié le
6 avr. 2020

The Modist est la dernière victime économique du coronavirus. Le site spécialisé dans la vente en ligne de modest fashion, soit de mode décente ou pudique, basé à Londres et Dubaï, a publié sur sa page d’accueil, ainsi que sur son compte Instagram, un texte dans lequel il annonce sa fermeture définitive.
 

Certains looks proposés par le site de mode pudique - The Modist


"Après trois années incroyables avec la création d'une entreprise et d'une plateforme mondiale, qui a émancipé les femmes, célébré leurs choix et brisé les stéréotypes, nous regrettons de vous informer que la crise mondiale qui a frappé le monde a rendu notre jeune entreprise vulnérable sans nous laisser d’autre choix que de cesser ses activités", peut-on y lire.
 
The Modist a été lancé en mars 2017 par Ghizlan Guenez, femme d’affaires d’origine algérienne ayant grandi entre Londres et Dubaï. Son objectif était de répondre aux besoins de "toute femme qui veut paraître chic et élégante sans trop en dévoiler". Après avoir travaillé pour l’Abraaj Group, société située à Dubaï et spécialisée dans le capital-investissement, la jeune femme s’était engagée dans cette aventure connaissant rapidement le succès.

Non seulement le site avait séduit de nombreux investisseurs dont le fond d’investissement Vaultier7, le groupe Chalhoub, Farfetch et Nicola Bulgari, mais il avait séduit aussi de nombreuses marques. En quelques mois à peine, il avait élargi son offre passant ainsi de 75 à 140 marques de luxe, dont Marni, Jil Sander et Burberry ou encore Victoria Beckham.
 
The Modist a su surfer sur la croissance de ce marché de niche de la modest fashion, qui d’ici à 2024 devrait peser 402 milliards de dollars contre 283 milliards en 2018, selon le rapport "State of the Global Islamic Economy 2019-2020 – An Inclusive Economy", publié par Thomson Reuters. Mais il avait aussi été fragilisé ces derniers temps par la montée en puissance sur ce créneau des géants de l’e-commerce.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com