×
Publié le
7 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The RealReal: la fondatrice Julie Wainwright lâche les rênes

Publié le
7 juin 2022

Onze ans après avoir fondé le portail de mode dédié aux pièces d’occasion haut de gamme The Realreal, Julie Wainwright annonce qu’elle quitte le poste de directrice générale de l’entreprise. La direction par intérim sera assurée par Rati Sahi Levesque, présidente et directrice des opérations de l’entreprise, et par Robert Julian, son directeur financier.


Shutterstock



"The Realreal continue de progresser sur la voie de la rentabilité, et je pense que le moment est venu pour la prochaine génération de dirigeants de guider l'entreprise dans son prochain chapitre", indique la fondatrice dans un communiqué. "Je suis incroyablement reconnaissante envers tous ceux qui ont travaillé sans relâche pour soutenir notre parcours, et j'ai une profonde confiance en Rati, Robert et le reste de notre équipe de direction pour exécuter la Vision 2025".

Julie Wainwright continuera d’opérer jusqu’à la fin 2022 dans un rôle de conseillère, tandis que la direction mènera les recherches pour un nouveau dirigeant. Fort de 27 millions de membres, le portail affichait sur son exercice 2021 un volume de vente de 1,38 milliard d’’euros (1,48 milliard de dollars), en progression de 50% sur un an, tandis que les revenus du groupe progressaient de 56% pour atteindre les 439 millions d’euros (468 millions de dollars). Sur la même période, le groupe avait cependant creusé ses pertes nettes, portées à 221 millions d’euros (236 millions de dollars).

"Au nom de l'ensemble du conseil d'administration, je tiens à remercier Julie pour son leadership et son engagement envers The RealReal", a salué le principal administrateur indépendant de l’entreprise, Rob Krolik, dans un communiqué. "Julie est une véritable visionnaire et une pionnière, dont la passion pour le commerce de retail durable et la profonde expertise en matière de commerce électronique ont contribué à transformer le marché de la revente de luxe, ainsi qu’à créer une économie circulaire plus large au profit des consommateurs de tout le pays".

Rati Sahi Levesque occupe la direction des opérations de The RealReal depuis 2019, fonctions auxquelles s’ajoute la présidence depuis 2021. Fondatrice d’Anica Boutique, elle avait rejoint l’entreprise en 2011, et avait occupé le poste de commerçant en chef (chief merchant, ndlr) de 2012 à 2019. Robert Julian avait lui rejoint l’entreprise en 2021 fort de 30 ans d’expériences au sein d’entreprises de toutes tailles, de Sportsman’s Warehouse à Lydall, en passant par Deluxe Entertainment Services et Callaway Golf.

Depuis son lancement jusqu’au 31 septembre dernier, The RealReal revendique avoir permis la revente de plus de 21 millions de produits de luxe, "économisant 1,07 milliard de litres d’eau et 21.801 tonnes de charbon", dixit l’entreprise. En 2018, l’entreprise levait 115 millions de dollars en vue de se développer dans le commerce physique. Quatre ans plus tard, l’entreprise possède 19 adresses, dont 16 points de vente, où revendeurs et acheteurs peuvent rencontrer des spécialistes de l’authentification et de la valorisation des pièces.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com