×
Publicités
Publié le
1 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Thebe Magugu lance l'homme au Pitti Uomo

Publié le
1 juil. 2021

Thebe Magugu a dévoilé vendredi au Pitti Uomo sa toute première collection de menswear. Au total, une quinzaine de silhouettes élégantes, aux coupes impeccables et truffées de détails, où les classiques masculins sont revisités à travers de multiples références culturelles et une approche plus que jamais engagée.


Les bad boys de Thebe Magugu - ph Dominique Muret


Profitant de l’écho offert par le salon florentin, dont il est l'invité spécial cette saison, le lauréat du Prix LVMH 2019 a voulu dénoncer à travers cette collection la corruption en Afrique, et par extension celle dans le monde en général, qui gangrène l’économie et la vie sociale à tous les niveaux. Il a ainsi mis en scène une performance insolite, où 12 de ses mannequins "corrompus" se trouvaient soumis un à un à un interrogatoire sous l'œil sévère de trois sortes de Rangers en costume tartan, botte et chapeaux hauts et imperméable.

A la sortie était distribué au public un journal réalisé par Thebe Magugu avec 20 journalistes sud-africains lanceurs d’alerte sur le thème de la corruption. Le styliste s'est notamment inspiré pour sa collection du livre "The whistleblowers" de Mandy Wiener et des dessins de l’illustrateur Jonathan Zapiro, qui sont repris dans les imprimés de chemisette et pantalons en coton. Particulièrement emblématique ce trench avec deux traces de mains ensanglantées dégoulinant sur les poches.

Le résultat aboutit à une collection de 15 total looks denses, au style gauchos-cow-boys avec santiags fabriquées en Italie et chapeaux à larges rebords créés en feutre de laine par la modiste sud-africaine Crystal Birch. "C’est très inspiré du monde western avec les bons contre les méchants. Par rapport au prêt-à-porter, la mode masculine c’est vraiment un autre monde au niveau des proportions et des constructions. Jusqu’ici j’avais juste réalisé une silhouette ici ou là, mais de plus en plus d’homme achetaient mes habits féminins, j’ai donc commencé à penser à une ligne à part entière", nous explique le créateur en coulisse.

Le costume revisité par Thebe Magugu - ph Dominique Muret


Sa garde-robe fait la part belle aux laines, aux mailles et aux cotons imprimés. Des tuniques sont tricotés dans les mêmes tons et motifs que les pantalons. Une étole à carreaux rouge et gris assortie au costume, enveloppe le haut du corps comme les ponchos des gauchos. Un pantalon en toile coton orange associé à une chemise à poches laisse tomber sur les cuisses les rabats de ce qui s’apparente au traditionnel sur-pantalon de cow-boy. Le même détail est décliné sur un short.

Le succès n'a pas entaché la fraîcheur du jeune créateur de 27 ans, qui fait preuve encore ici d'une belle maîtrise, de la création et conception de ses vêtements, entièrement produits en Afrique du Sud, au développement des tissus, en passant par son habileté à mettre en avant les talents créatifs de son pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com