×
5 173
Fashion Jobs
RETAIL CONSEIL
Brand Manager Wholesale Showroom
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
MARGIELA
Specialiste Paie et Administration du Personnel
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
TEDDY SMITH
Contrôleur de Gestion Retail Senior H/F
CDI · L'UNION
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Contrôleur de Gestion
CDI · ROMILLY-SUR-SEINE
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Basse Normandie / Pdl H/F
CDI · SAINT-GERMAIN-DU-CORBEÏS
DEVRED 1902
Responsable Applicatif Informatique H/F Amiens
CDI · AMIENS
BOUCHARA
Chargé(e) CRM & Webmarketing H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Chartres H/F
CDI · CHARTRES
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur Chaussures F/H
CDI · LES HERBIERS
HUGO BOSS FRANCE
Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Chargé d'Affaires Evènementiel
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rennes
CDI · RENNES
LOUIS PION SAS
CDI - Chef de Produit Marque Propre - Horlogerie F/H
CDI · LEVALLOIS-PERRET
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Sales Manager Citadium Toulon H/F
CDI · TOULON
PRINTEMPS
Responsable Commercial Printemps Business et Printemps Welcome H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Responsable Commercial Expérience et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
Publié le
22 juil. 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Thélios monte en puissance et acquiert Metallart

Publié le
22 juil. 2022

En à peine quelques années, Thélios est devenue un acteur important du marché de l’eyewear. Créée ex novo en 2018 par LVMH avec le lunetier italien Marcolin, l’entreprise est passée sous l’entier contrôle du groupe de luxe français fin 2021, continuant à grand rythme sur sa lancée. Depuis le début de l’année, elle a déjà embauché 250 personnes, qui sont venues s’ajouter aux 300 recrutées l’an dernier. Le besoin en personnel est tel qu'elle a créé en mai 2020 sa propre école de formation interne.


La "Manifattura" de Thélios à Longarone - © Pol Baril


Au total, le lunetier compte plus de 1.000 personnes, dont 700 dans son usine de Longarone, où il s’est implanté il y a quatre ans dans le district de la lunette de Belluno, au nord de l'Italie, entourées des autres géants du secteur, tels Marcolin, Safilo et De Rigo." De 2019 à aujourd’hui, nous avons multiplié la production par trois atteignant avant terme l’objectif que nous nous étions fixés. Nous produisons 14.000 paires de lunettes par jour. Notre croissance est très rapide et nous sommes déjà à l’étroit", glisse le directeur de la manufacture, Gianluca Davanzo, au cours d’une visite à l’usine.

Les bâtiments modernes, souvent éclairés par la lumière naturelle, donnent pourtant l’impression d’être spacieux et aérés, permettant de faire circuler rapidement les produits. Ils se déploient sur près de 20.000 mètres carrés, un deuxième édifice, dont la construction s’est achevée en 2020, étant venu s’ajouter au premier. L’objectif était dès le départ pour LVMH de prendre le contrôle direct de la filière lunettes et de faire monter en gamme ce segment en y apportant son expertise du luxe, non seulement en termes de production, mais aussi de positionnement, d’image et de distribution. A Paris, Thélios dispose ainsi de bureaux réunissant marketing, communication et merchandising. Y travaillent aussi les designers et chefs de produits dédiés à chaque marque.

L’entreprise gère aujourd’hui le développement, la production et la distribution des collections de lunettes de dix maisons du groupe. A commencer par Dior, qui dispose d’une unité autonome à Padoue avec une trentaine de personnes dédiées au développement de ses prototypes. A Dior s’ajoutent Fendi, Celine, Givenchy, Loewe, Stella McCartney, Kenzo, Berluti, Fred et Rimowa, dont les lunettes sont exclusivement distribuées dans ses boutiques. Face à l’ampleur des volumes, Thélios a mis en pause pour l'instant 9.81, son propre label de lunettes techniques pour homme lancé en 2021. Elle produit aussi une partie des collections de Louis Vuitton. Le choix a été laissé aux maisons de LVMH de basculer ou non vers la nouvelle entité.

Intégrer de nouvelles connaissances et techniques



Durant ces quatre ans d’existence, le lunetier n’a cessé d’investir faisant de la Manifattura, tel qu’il a baptisé son usine, une véritable machine de guerre. Il vient d’acquérir début juillet Metallart, spécialisée dans le travail artisanal du métal. Cette entreprise familiale fondée en 1976, située à Cima Gogna di Auronzo, à une trentaine de kilomètres de Longarone, va lui consentir de maîtriser encore davantage sa chaîne de valeur lui fournissant directement les composants pour la production des lunettes en métal. "L'opération va nous permettra d'élargir encore les processus de production, en apportant des connaissances spécifiques et des techniques artisanales qui seront fondamentales pour la conception et le développement des nouvelles collections de lunettes des maisons de couture du groupe", explique le directeur général de Thélios, Alessandro Zanardo, dans un communiqué.

L’usine, qui ouvrira ses portes les 14,15 et 16 octobre prochain dans le cadre des Journées Particulières, a été conçue afin de contrôler au maximum tout le processus de production, lui garantissant une activité autonome et surtout la confidentialité sur les projets qu’elle développe, ayant recours le moins possible à des laboratoires externes. Une place importante est dédiée à la réalisation des prototypes. Devant leurs écrans, les experts de Thélios traduisent les esquisses des designers en projets numériques, qu’ils intègrent ensuite à des imprimantes 3D, ce qui permet de développer la géométrie du modèle, mais aussi toutes ses déclinaisons en digital, qui pourront être ensuite exploitées aussi pour la communication et le commercial.


Le montage d'un modèle de lunettes Fendi - Thélios


L’entreprise s’est dotée de machines ultra modernes, lui permettant de réaliser toutes sortes de produits, telle cette imprimante 3D utilisant le nylon, avec laquelle a été mis au point le tout nouveau modèle de lunettes futuristes de Givenchy, Giv Cut, ou cette autre imprimante 3D pour le métal, qui fabrique des composants métalliques en six heures au lieu d’employer trois jours auprès d’un fournisseur externe. Le prototype est ensuite traduit en produit grâce à une équipe d’artisans à la grande manualité, qui assemblent patiemment les composantes (verres, face, branches, logo, ornements, etc.) pour composer les lunettes en leur donnant vie.

Autre particularité, Thélios se paye le luxe de disposer de deux mini-lignes de montage (pour les montures en acétate et celles en métal), répliquées à petite échelle afin de faire tous les réglages et de tester grandeur nature le processus de production avant de le lancer à grande échelle. Avec, là encore, un grand investissement mais un important gain de temps. Par ailleurs, la manufacture peut aussi compter sur son propre atelier pour fabriquer en interne tous les équipements, en particulier les moules, nécessaires à la réalisation de chaque modèle. (Un équipement complet pour produire un modèle peut coûter entre 8.000 et 20.000 euros). L’avantage de réaliser son propre appareillage est celui" d’être autosuffisants et de protéger les créations des maisons de LVMH contre les piratages", rappelle Gianluca Davanzo.   

Des grands espaces bruyants dédiés à la production aux ateliers plus intimes du finissage, où les montures sont fraisées et polies, ou bien encore transformées ou décorées minutieusement, en passant par le contrôle qualité, les équipes de Thelios s’affairent avec précision, endossant le t-shirt noir au logo de l’entreprise. Certains artisans sont gantés, parfois dotés de grandes loupes, penchés sur leurs établis parsemés de pinces, tournevis ultrafins et limes de toutes tailles. D’autres s’activent devant d’étranges machines tentaculaires. Dans l’ensemble, plus de la moitié de la fabrication est assurée par les petites mains, et le reste par les machines, dans un délicat équilibre et un continuel aller-retour entre artisanat traditionnel et recours aux technologies de pointe. La recette de Thélios pour maintenir un niveau de qualité élevé, tout en forçant l’allure.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com