×
2 680
Fashion Jobs
Publié le
21 oct. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Thierry Lasry a imaginé les solaires du défilé Koché

Publié le
21 oct. 2018

Le 25 septembre dernier, au tout début de la Fashion Week parisienne, Christelle Kocher présentait sa collection printemps-été 2019. Sur le nez des mannequins de sa marque Koché, des lunettes de soleil futuristes nommées Cobalt, en clin d’œil au super-héros de Marvel, Cobalt Man. Pour fabriquer ces accessoires, Christelle Kocher s’est tournée vers un spécialiste, le lunetier Thierry Lasry.
 

Les « Cobalt » de Thierry Lasry et Koché dans les coulisses du défilé - Koché


« J’étais à la recherche d’un look futuriste et unisexe pour cette collection. Nous avons utilisé une nouvelle technique afin d’obtenir une forme inhabituelle sur la partie haute des verres, à la fois coupée et biseautée », explique Christelle Kocher. Ces lunettes, équipées de verres antireflets, ont été conçues dans les ateliers français de Thierry Lasry, à partir d’acétate fourni par la manufacture italienne Mazzucchelli. Le modèle sera disponible dans les 70 points de vente Koché à travers le monde, ainsi que dans ceux de Thierry Lasry. 

Pour Thierry Lasry, le créateur éponyme qui a lancé sa marque en 2006, l’automne est chargé. Il vient tout juste de recevoir le Silmo d’or du prix Première classe pour l’un de ses modèles iconiques, la paire Shortly. En parallèle, il dévoilera fin octobre sa première ligne de lunettes de vue. Dix modèles aux formes géométriques, partiellement produits au Japon, vendus entre 400 et 600 euros. Il espère que la ligne trouvera son public dans les 50 pays où est distribuée la marque actuellement. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com