Thomas Sabo va quitter la direction de sa marque de joaillerie

Thomas Sabo, fondateur de la marque de bijoux du même nom, a décidé d’abandonner la direction de sa compagnie et la gestion des affaires courantes pour les confier à un PDG plus jeune. Le designer âgé de 56 ans quitte une compagnie en bonne santé, avec un ratio de fonds propres de 80 %, selon certains rapports.

Archivo

Thomas Sabo a décidé de renoncer au poste de PDG de son entreprise pour éviter de devenir l’un de ces « patriarches qui n’arrivent pas à déléguer, veulent toujours tout faire eux-mêmes et réalisent un jour qu’ils n’ont pas réussi à monter une affaire rentable », selon le journal allemand Nürnberger Nachrichten.

Cependant, en tant qu’actionnaire majoritaire, le créateur restera intimement lié à la société qu’il a fondée en 1984 et continuera à travailler pour la marque en tant consultant en développement du design.

Selon le journal, l’actuel directeur financier, Gunnar Binder, deviendra PDG de la société au départ de Thomas Sabo. De plus, le chef des ventes, Tony Björk, devrait lui aussi prendre des responsabilités supplémentaires.

La marque allemande a récemment lancé une collaboration avec la marque de lingerie Triumph et fait partie des incontournables de la Fashion Week de Berlin, attirant des hordes d’invités à ses événements.

L’année passée, l’entreprise avait annoncé des projets d’accélération de son développement en Asie et d’augmentation de ses ventes, à 300 millions d’euros d’ici 2020. Une nouvelle ligne de produits devrait être lancée en 2019 et cette expansion créera de nouveaux emplois au siège social. La société emploie actuellement 1 860 personnes dans le monde dont 490 en Allemagne.

Thomas Sabo possède environ 300 boutiques dans le monde entier et travaille avec plus de 2 800 distributeurs partenaires à l’international, ainsi qu’avec des compagnies aériennes et des croisiéristes.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

JoaillerieNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER