×
5 341
Fashion Jobs
Publié le
31 janv. 2023
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tiffany & Co, en plein essor, dévoile une collaboration avec Nike

Publié le
31 janv. 2023

Après Louis Vuitton et Dior, c'est au tour de Tiffany de révéler une collaboration avec Nike. Après l'avoir annoncé à la fin du week-end sur les réseaux sociaux, la maison américaine de joaillerie du groupe LVMH a présenté ce 31 janvier une Nike Air Force 1 Low, avec une virgule du bleu lagon de la marque et l'inscription Tiffany sur la languette et le talon pour une collection baptisée "1837", date du lancement du joaillier à New York. La pièce, réalisée en daim noir de "qualité supérieure", est proposée à 400 dollars, l'équivalent de 370 euros.


La paire de Nike Air Force 1 1837 - NikeX Tiffany & Co


Pour accompagner cette initiative, une série d'accessoires en acier sterling a été imaginée avec des passants pour lacets, un chausse-pied ou encore un sifflet et une mini-brosse d'entretien avec les logos des deux marques, le tout pour des montants compris entre 250 et 475 dollars sur les sites marchands des deux collaborateurs.

Un nouveau clin d'œil à la jeune génération fait par Tiffany & Co, dont Alexandre Arnault, fils du PDG de LVMH, est le directeur exécutif produits et communication depuis deux ans. Depuis le rachat, l'expertise marketing du numéro un mondial du luxe a infusé au sein de l'entreprise américaine, acquise pour 15,8 milliards de dollars.

La marque a d'emblée changé de dimension en enrôlant au printemps 2021 le couple Beyoncé et Jay-Z, avec des campagnes et films diffusés mondialement, mais aussi des ambassadeurs et ambassadrices parlant à une jeune génération mettant sur pied des opérations avec le chanteur Kendrick Lamar, l'artiste Daniel Arsham, la star de la K-Pop Rosé ou l'influenceuse Hailey Bieber et l'actrice Gal Gadot. Les collaborations avec Supreme ou Fendi ont aussi apporté une attractivité nouvelle à la griffe ces dernières saisons.


Nike X Tiffany & Co


Un investissement qui a vraisemblablement permis à la marque de voir sa notoriété remonter et son activité s'envoler si l'on en croit les récentes déclarations du patron de LVMH. "La société Tiffany, pour la première fois, va dépasser le milliard de résultat opérationnel courant, c'était à peine à la moitié quand nous l'avons rachetée. Tout le monde m'a dit: 'Cette affaire est beaucoup trop chère'. Elle n'était peut-être pas dirigée de la manière la plus dynamique à l'époque, mais si aujourd'hui elle était cotée, elle vaudrait peut-être le double. Cet investissement est très bon", a assuré Bernard Arnault à l'occasion de la présentation des résultats financiers de LVMH la semaine dernière.

Cela continue de fonctionner avec de nouveaux produits. Le dirigeant de souligner la collaboration avec les montres Patek Philippe, le lancement de la ligne Lock aux Etats-Unis ou le doublement des ventes des collections de haute joaillerie. 

"Le point d'orgue sera l'ouverture du flagship à New York, au croisement de la Cinquième Avenue et de la 57ème. Mais comme nous faisons déjà largement plus de 200 millions de dollars de ventes dans la boutique provisoire, je pense que nous allons plus que doubler les ventes dans cette boutique qui va être formidable", s'est félicité l'homme d'affaires.

Tiffany, qui a rejoint l'activité Montres et Joaillerie du numéro un mondial du luxe, appuie ainsi sa croissance sur le développement de son image auprès du grand public et sur une volonté de très haut de gamme. La maison vient ainsi de communiquer sur l'acquisition d'une collection de diamants roses. Un grand écart maîtrisé entre sneakers et pierres rares.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com