Tiffany : résultats en hausse malgré une baisse des ventes

New York, 24 août 2017 (AFP) - Le joaillier américain Tiffany a annoncé jeudi des ventes en hausse pour le 2e trimestre de son exercice en dépit d'un recul de ses ventes à nombre de magasins comparables sur ses principaux marchés.

Tiffany's Milano

Le bénéfice net a progressé de 8,8 %, à 115 millions de dollars, et le chiffre d'affaires de 3 %, à 959,7 millions de dollars, supérieur de presque 30 millions aux attentes du marché. Les ventes sont toutefois en recul lorsque calculées à nombre de magasins comparable. Tiffany a notamment noté une hausse des ventes de diamants en gros et des transactions en ligne.

Le groupe prévoit également une hausse de ses résultats pour le trimestre en cours et l'ensemble de l'année sur la base de cours de change constants. Les ventes ont chuté de 7 % à nombre de magasins comparables en Asie en dépit d'une « forte progression » en Chine mais qui n'a pas été compensée par les autres pays de la région en raison d'une baisse des achats de touristes.

Les ventes ont également reculé de 1 % aux Etats-Unis à nombre de magasins comparables et pour la même raison. Tiffany a noté qu'il n'y avait pas eu, contrairement aux récents exercices, d'effet perturbateur lié aux mesures de sécurité prises autour de la « Trump Tower » à New York près de laquelle se trouve son magasin phare à New York.

En Europe, le recul est de 2 %. Tiffany a ouvert depuis le début de l'année trois nouveaux magasins, mais en a fermé quatre pour un total de 312 (124 aux Etats-Unis, 85 en Asie-Pacifique hors Japon, 54 dans ce dernier pays, 44 en Europe et cinq dans les Emirats arabes unis.

La marge brute a atteint sur l'exercice 62,3 % (61,9 % sur la même période l'an passé) et les stocks s'établissaient au 31 juillet à 22 milliards de dollars, en baisse de 4 % sur un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER