×
Publicités
Publié le
26 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tiktok Shopping à l'essai sur les marchés américain, canadien et britannique

Publié le
26 août 2021

Le réseau social dédié aux vidéos annonce qu'il va commencer à déployer l'offre TikTok Shopping via des commerçants partenaires de Shopify aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume Uni. L'objectif est de faciliter pour les marques les ventes depuis la plateforme.


Tiktok



"TikTok Shopping apportera de nouvelles fonctionnalités qui aideront les commerçants Shopify à créer un contenu organique et attrayant qui renverra les consommateurs directement à leur boutique en ligne au moment du paiement", indique le réseau social chinois dans un communiqué. "Ce qui permettra aux utilisateurs d'explorer et d'acheter facilement les produits qu'ils découvrent sur TikTok".

Cette annonce intervient après une année riche en rebondissements pour le réseau social. Ce dernier est devenu à l'occasion de la pandémie l'application la plus téléchargée au monde en 2020, devant Facebook. Depuis son lancement, l'app Tiktok a connu plus de trois milliards de téléchargements, pour 732 millions d'utilisateurs actifs mensuels revendiqués l'an passé.

Mais l'application chinoise s'est aussi retrouvée au cœur de batailles politiques. L'administration Trump avait en 2020 signé des décrets visant à bannir les téléchargements de l'application, ainsi que de son compatriote WeChat, sur le territoire américain. Invoquant des motifs liés à la sécurité des données. Un bannissement sur lequel est revenue l'administration Biden début juin.

L'enjeu était d'importance, pour Tiktok, le "social commerce" se développant sur les réseaux sociaux étant désormais évalué, aux Etats-Unis, à quelque 36 milliards de dollars, selon Emarketer, qui évoque par ailleurs les dépenses grandissantes menées sur les réseaux sociaux.


Présentation du fonctionnement de Tiktok Shopping



Mais à l'instar de l'américain Twitch (Amazon), qui s'est attiré les foudres de ses utilisateurs en imposant des règles strictes en termes de rémunération, Tiktok n'est pas sans faire grincer ses dents chez ses "producteurs de contenus". Pour espérer être rémunéré pour ses contenus, parfois extrêmement travaillés, le réseau réclame qu'un utilisateur compte au moins 10.000 abonnés et 100.000 vues sur les 30 derniers jours. La rémunération est ensuite calculée d'une façon jugée opaque par nombre "d'influenceurs" du réseau.

Mais Tiktok n'en reste pas moins particulièrement bien positionné pour proposer de l'e-commerce en direct au travers de ses vidéos. Une tendance au "téléshopping 3.0" qui s'est imposée avec force en Chine, le China Internet Network Information Center estimant que cette pratique a réuni 388 millions de chinois entre mars et décembre 2020. Selon iiMedia Reseache, l'ecommerce en live pèserait aujourd'hui 150 milliards de dollars de ventes en Chine, en croissance de 121%.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com