×
3 053
Fashion Jobs
Publicités

Tod's a été rudement touché par la crise au premier semestre

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
9 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir enregistré une chute de 44% de ses ventes, Tod's a subi une perte d'exploitation au premier semestre de son exercice. Une contre-performance liée à la crise sanitaire, qui a obligé le groupe de luxe italien, comme tant d'autres, à fermer ses boutiques et ses sites de fabrication pendant plusieurs mois.


Tod's - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter féminin - Milan


Mardi, le groupe a également annoncé que ses résultats annuels seront affectés par la pandémie, malgré les signes de reprise en Chine. Mais il est encore trop tôt pour estimer précisément l'impact de la crise sur ses activités.

Le chiffre d'affaires de la société italienne, célèbre pour ses mocassins "Gommino", est tombé à 256,9 millions d'euros au cours des six mois écoulés jusqu'en juin, un peu au-delà des estimations des analystes, qui tablaient sur 255 millions d'euros.

Rien qu'au deuxième trimestre, le plus affecté par la crise, les ventes ont chuté de 56,3%.

"Le deuxième trimestre a été pire que le premier : la plupart de nos magasins ont dû fermer leur porte pendant la majeure partie de la période", déplore le fondateur et principal actionnaire de Tod's, Diego Della Valle. "Depuis quelques semaines, nous enregistrons des signes encourageants de reprise", en particulier en Chine où le groupe connaît des taux de croissance à deux chiffres, tempère-t-il. Les marchés européen et américain restent faibles.

Sur base ajustée, le groupe a enregistré une perte avant intérêts et impôts (EBIT) de 64,1 millions d'euros, contre un bénéfice d'exploitation de 5,8 millions au premier semestre 2019.

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.