×
Publicités
Publié le
14 mai 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod’s : des ventes en recul de 29% au premier trimestre

Publié le
14 mai 2020

La pandémie du coronavirus a impacté Tod’s en ce début d’année, tout comme ses concurrents. Alors que le chausseur de luxe italien commençait à relever la tête après quatre années consécutives de repli, avec une croissance de ses ventes dans toutes les régions jusqu’au début de l’épidémie en Chine, il affiche sur l’ensemble du premier trimestre une baisse de 29,4% de son chiffre d’affaires, à 152,8 millions d’euros, par rapport à la même période en 2019.


Un début d'année compromis pour la griffe italienne - Tod's


Avec les premières fermetures de ses boutiques en Chine fin janvier et l’arrêt des flux touristiques provenant de cette région, suivies par les fermetures en Europe et aux Etats-Unis, le groupe a enregistré un recul de ses ventes de toutes ses marques (Tod’s, Roger Vivier, Hogan et Fay), sur toutes les régions, catégories de produits et réseaux de distribution, indique-t-il dans un communiqué.

Tod’s a été pénalisé surtout par la chute de près de la moitié de ses ventes (-47,2% ) dans la Grande Chine, qui représente près de 20% de son chiffre d’affaires total. Sur ce premier trimestre, les ventes du chausseur ont également reculé de 22,2% sur le continent américain et de 21% en Europe, tandis qu’elles ont diminué de 26,8% en Italie, son principal marché, représentant plus d’un tiers de son chiffre d'affaires, à 46,6 millions d'euros.

Au 31 mars, le groupe pouvait compter sur un réseau de vente composé de 291 boutiques monomarques en gestion directe et 114 en franchise. C’est son réseau direct, incluant l’e-shop, qui a enregistré le plus fort recul sur la période (-33,3%).
Ce sont pourtant ces deux éléments, qui devraient permettre à l’entreprise de se relancer, comme le souligne son PDG Diego Della Valle: "Le développement de l’e-commerce et l’augmentation du chiffre d’affaires de nos magasins directs sont deux éléments, qui pourront aider le groupe à obtenir la croissance nécessaire sur une période relativement brève et c’est sur eux que nous concentrerons nos efforts".

Tod’s, dont l’activité productive a repris en mai, a rouvert en partie ses boutiques, en particulier en Chine et de manière partielle en Europe et aux Etats-Unis, tandis qu’en Italie, les ouvertures ne seront autorisées qu’à partir du 14 mai. Sur la période, la société a pris une série de mesures visant à réduire ses coûts (réduction et report des dépenses marketing, renégociation des loyer,s sélection des investissements, coupes dans les coûts non indispensables), tandis que le top management a réduit ses rémunérations.

Pour le reste de l’année, Diego Della Valle prône une politique "de forte prudence, en cherchant d’injecter sur le marché le moins de produits possibles", pour éviter les stocks d’invendus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com