×
Publié le
18 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod’s : un premier trimestre en demi-teinte

Publié le
18 mai 2015

L’année 2015 débute en demi-teinte pour Tod’s Group. L’engagement d’importants investissements dans le réseau retail continue de peser sur les comptes du chausseur de luxe italien, plombés par la hausse des loyers et du coût du travail lié aux embauches de personnel pour ses nouveaux magasins.

Sur les trois premiers mois de l’année, Tod’s a enregistré un chiffre d’affaires de 257,7 millions d’euros (+1,5 % à taux de change courants, -3,1 % à taux de change constants), un résultat brut d’exploitation (Ebitda) en recul de 17,2 % à 47 millions d’euros, et un résultat d’exploitation (Ebit) qui chute de 24,2 % à 35,1 millions d’euros par rapport au premier trimestre 2014, annonce ce dernier dans un communiqué.

L'intérieur de la boutique Tod's sur Madison Avenue à New York - Ansa

 
« Les résultats du trimestre reflètent une situation économique et monétaire encore complexe, en raison de la persistance de la faiblesse de certains marchés importants pour les biens de luxe », analyse le PDG, Diego Della Valle, en rappelant que « les investissements engagés ces dernières années déterminent une contraction temporaire de la rentabilité sur le court terme, que nous sommes certains de pouvoir reprendre et même augmenter dans une perspective à moyen terme ».
 
Sur le 1er trimestre 2015, les ventes des accessoires et produits de maroquinerie du groupe ont reculé de 10,4 % (-15,7 % à taux de change constants) à 37 millions d’euros en raison de problèmes de timing dans les livraisons, souligne Tod’s. Avec un chiffre d’affaires de 204,4 millions, les chaussures continuent à se tailler la part du lion, leurs ventes progressant de 4,3 % (-0,5 % à taux de change constants) sur cette même période.

La politique de rationalisation de la distribution sur le marché domestique et de focalisation sur les marques Hogan et Fay commence à porter ses fruits. Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes de ces deux marques ont respectivement augmenté de 3,7 % à 68 millions d’euros et de 1,6 % à 14,2 millions.
 
En revanche, la marque phare du groupe, Tod’s, a vu ses ventes reculer de 0,3 % (-5,9 % à taux de change constants) sur la même période avec un chiffre d’affaires de 142,3 millions d’euros. A noter aussi le ralentissement du label de souliers de luxe Roger Vivier, dont les ventes progressent de 1,5 % (-3,1 % à taux de change constants) contre une hausse de 20 % au 1er trimestre 2014.
 
Tous les marchés s’inscrivent en hausse à l’exception de la Grande Chine : -3,9 % (-15 % à taux de change constants). Avec un chiffre d’affaires de 53,9 millions d’euros au 31 mars, ce pays pèse 20 % sur le total des ventes du groupe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com