×
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 avr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tods : l’e-commerce décolle et reflète l’efficacité du plan de relance de l’entreprise, dit le PDG

Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 avr. 2019

La croissance à deux chiffres proche de 20 % des ventes en ligne du groupe italien de luxe Tod’s montre bien l’efficacité du plan de relance mis en œuvre par la société, a déclaré jeudi son PDG, Diego Della Valle, aux actionnaires.


@tod's


La marque de chaussures et articles en cuir, célèbre pour ses mocassins Gommino, a connu des difficultés, pâtissant d’un désintérêt des consommateurs et peinant à séduire les jeunes acheteurs du luxe. Sa nouvelle stratégie se concentre sur le digital, la présentation de collections plus fréquentes et les collaborations.

« Notre recette n’a pas changé. Nous voulons garder nos clients fidèles et attirer les millennials », rappelle Diego Della Valle, qui est aussi président de Tod’s. « Nous avons déjà pris certaines mesures qui nous permettent d’être plus confiants quant au bon fonctionnement de notre plan de restructuration. »

L’entreprise a développé un nouveau business model fin 2017 pour tenter d’enrayer la chute des ventes et redonner un coup de jeune à sa marque, un peu tard au goût de Diego Della Valle, qui aurait aimé voir émerger une nouvelle stratégie plus tôt.

« Nous prenons les mesures nécessaires », souligne-t-il, énumérant les nombreux efforts de réorganisation de l’administration du groupe, qui ont conduit à la nomination d’un PDG adjoint dont Diego Della Valle se déclare satisfait.

Les ventes en ligne, qui représentent 7 % des revenus totaux du groupe, enregistrent une croissance « à deux chiffres proche de 20 % » et l’entreprise espère les voir maintenir ce rythme pendant au moins un an ou un an et demi afin d’augmenter la part du digital dans les résultats du groupe, explique Diego Della Valle.

En plus de sa stratégie e-commerce, qui rejoint les tendances actuelles de consommation omnicanale, Tod’s va ouvrir un nouveau flagship dans la célèbre rue Montenapoleone à Milan dans un mois.

Selon Diego Della Valle, les mauvais résultats du trimestre sont dus aux efforts faits par l’entreprise pour « obtenir des résultats durables rapidement ».

L’entreprise, dont les résultats sont systématiquement en deçà des attentes du marché depuis quelques années, a prévenu que 2019 serait à nouveau une « année de transition » en termes de rentabilité.

La famille Della Valle a augmenté progressivement sa participation dans Tod’s en signe de confiance en l’entreprise et en possède aujourd’hui 63 %. « Je suis très bien là où je suis », affirme Diego Della Valle quand on l’interroge sur son rôle dans l’entreprise.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.