×
Publicités

Tous a nettement amélioré sa rentabilité en 2018

Par
EFE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 18 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque espagnole de joaillerie et accessoires Tous a réalisé un bénéfice net consolidé de 27,3 millions d’euros en 2018, soit 120 % de plus que l’année précédente. Hors événements exceptionnels, les profits auraient augmenté de 38 % en 2017.


Tous a réalisé un bénéfice net consolidé de 27,3 millions d’euros - Tous


Alba Tous, la présidente de l’entreprise, a expliqué à l’agence EFE que 2017 n’a pas été une année « normale ». En effet, plusieurs événements exceptionnels ont affecté les comptes de l’entreprise, comme des catastrophes naturelles dans certains pays d’Amérique latine, des taux de change défavorables, des investissements élevés ou encore la situation en Catalogne, qui a pesé sur le dernier trimestre 2017.

Mais « en 2018, nous n’avons eu à déplorer ni tremblements de terre ni inondations, et nous avons été plus efficaces sur les marchés où nous sommes implantés », se réjouit la marque.

À la clôture de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires du groupe atteignait 396,4 millions d’euros, soit 4,5 % de plus que l’année précédente. Les ventes au consommateur final, qui regroupent tout ce que vend la marque en boutiques propres ou via ses franchises, atteignent 466 millions d’euros et sont aussi en hausse de 4,5 %.

Le directeur général de Tous, Carlos Soler-Duffo, a assuré à l'agence de presse EFE que 2018 a été « une très bonne année » et que ce bénéfice de 27,3 millions d’euros indique que l’entreprise « va très bien et qu’elle est très saine ». Et sa rentabilité est apparemment en train de se développer.

L’exercice 2018 a été marqué par un développement international de la marque, présente dans 54 pays. Deux boutiques sur trois sont d’ailleurs situées hors d’Espagne.

La marque possède 702 boutiques au total. En 2018, ce sont 55 millions d’euros qui ont été réinjectés dans l’activité, soit 15 % de plus qu’en 2017. Ces investissements se sont concentrés sur l’innovation, l’image de marque et la construction/rénovation des boutiques.

Les ventes en ligne ont progressé de 43 %, reflet du « ferme engagement » de l’entreprise envers sa transformation digitale. Tous parie sur l’omnicanalité et la flexibilité des services, indiquent ses principaux dirigeants.

Tous se place comme une griffe de luxe accessible. L’an dernier, la marque a ouvert sa e-boutique dans cinq nouveaux pays et opère déjà en ligne sur 19 marchés.

Le Web est d’ailleurs devenu le troisième marché de la société en termes de chiffre d’affaires, juste derrière l’Espagne et le Mexique. Les ventes en ligne représentent déjà 8 % du chiffre d’affaires total.

Toutes les catégories de produits de la marque (joaillerie, horlogerie, sacs et accessoires) sont en croissance, notamment la joaillerie, dont les ventes ont augmenté de 4,4 % et qui représente 67 % du chiffre d’affaires total.

La présidente de Tous a tenu à souligner la confiance de la firme en ses équipes locales, qui travaillent main dans la main avec le siège, dont les bureaux sont à Manresa et Sabadell, dans la province de Barcelone. Les installations occupent plus de 20 000 mètres carrés et emploient plus de 700 personnes.

En 2020, la marque fêtera ses 100 ans avec plusieurs projets qui permettront de mieux connaître l’héritage de Tous et ses projets pour l’avenir.