×
2 701
Fashion Jobs
Publié le
6 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

TPE-PME: plus de la moitié ne survivraient pas à un reconfinement

Publié le
6 oct. 2020

L’Observatoire de la Trésorerie des TPE et PME françaises met l’exécutif en garde. Après avoir interrogé 2.248 entreprises, il ressort que plus de la moitié d’entre elles ne survivraient pas à un second confinement. Une donnée plus inquiétante que surprenante alors que la France fait face à une nouvelle hausse notable des contaminations au Covid-19.


L’Observatoire de la Trésorerie des TPE et PME françaises



Selon l’enquête réalisée entre le 19 août et le 21 septembre, les entreprises françaises disposent en moyenne de 83.000 euros de trésorerie mais doivent surtout faire face en moyenne à 72.000 euros d’impayés. Et c’est ce second indicateur, pour les TPE-PME comme pour les entreprises en général, qui se serait dégradé durant l’été.

Les impayés sont la première cause de faillite des entreprises françaises !”, pointe l’observatoire. “Au vu de l’étude, les structures détiennent deux mois de trésorerie et elles ont vu les impayés repartir à la hausse. Cet Observatoire sera mensuel ! Il aura pour but de suivre l’évolution des chiffres et de mesurer l’impact de la COVID-19 et des mesures gouvernementales sur nos TPE / PME françaises !”

Au lancement de l’observatoire en juin, les trésoreries des TPE et PME s’établissaient ainsi en moyenne à 79.000 euros. Un niveau qui s’est maintenu à l’identique au mois d’août. En revanche, le niveau moyen des impayés a pour sa part été porté à 69.000 euros durant le mois d’août. Soit, souligne l'organisme, une hausse de 6 % par rapport aux 66.000 euros de moyenne constaté durant le mois de juin.


Shutterstock



Et la situation se serait encore dégradée, selon les chiffres. Si la trésorerie profite d’une amélioration de 5 % à 83.000 euros en moyenne, les impayés se sont eux aussi renforcés. Ils atteignent désormais une moyenne de 72.000 euros, en progression de 4 % par rapport à août. Laissant, pour l’observatoire, présager du pire quant aux conséquences d’un nouveau confinement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business