×
Publié le
15 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tranoï renoue avec les rencontres physiques

Publié le
15 juin 2021

Comme un nouveau départ. Du 25 au 27 juin, le salon Tranoï va renouer avec les événements physiques à l'occasion de la Fashion Week homme de Paris. Pour ce retour aux affaires, les propositions de vingt-deux marques, exposant leurs collections homme et pré-collections femme du printemps-été 2022, seront installées au Palais de Tokyo. Le musée est un nouveau lieu pour le Tranoï et une plaque tournante de l'organisation de la Fashion Week. Un salon dédié aux collections masculines qui n'avait plus eu lieu, pandémie de Covid-19 oblige, depuis janvier 2020. Autant dire que l'attente est grande tant du côté des organisateurs que du côté des exposants.


Le Palais de Tokyo - Shutterstock


"Nous savons qu'il y a une attente très forte de se retrouver physiquement. Bien sûr, tout n'est pas réglé sur le plan sanitaire mais, de notre côté, nous avons des protocoles bien établis, explique Boris Provost, directeur général du salon. Nous attendons les Français et les frontaliers. Les nouvelles de détente sur la circulation des personnes en Europe sont aussi encourageantes. Il y a quelques semaines, les Italiens hésitaient encore à venir, mais maintenant plusieurs acheteurs ont confirmé leur présence."

Bien sûr, les restrictions de circulation internationales sont encore nombreuses, et cette Fashion Week va subir l'absence des visiteurs américains et asiatiques, alors que nombre d'acteurs européens restent encore précautionneux. Mais pour Tranoï, qui a intégré en 2020 le groupe GL Events et qui étrennera son partenariat avec la Fédération de la haute couture et de la mode à l'occasion de cette session estivale, cette édition est l'occasion de reprendre la parole. "Pour nous, c'est réellement une opportunité de matérialiser notre nouvelle stratégie, plus orientée vers la créativité, appuie Boris Provost. Nous nous sommes posé la question de faire un gros événement à la rentrée, mais nous avons sondé les acheteurs homme et leurs dates d'achats n'ont pas changé. Après le 15 juillet, tout est bouclé. Donc il fallait être présent en juin."

Pour les vingt-deux labels indépendants, comme Mouty, Les Piscines, 8IGB, Atlal, Jack Gomme ou encore Steven Passaro, ce sera donc l'occasion de reprendre une relation directe avec les acheteurs. La direction du salon mise aussi sur la complémentarité entre physique et digital, et va ainsi, via sa plateforme Tranoï Link qui revendique 700 acheteurs, organiser des rendez-vous digitaux entre marques et acheteurs internationaux, mais aussi mettre en avant des propositions de marques présentes sur son espace en ligne.

L'occasion également pour les organisateurs de prendre leurs marques dans le Palais de Tokyo, où la proximité du showroom de jeunes créateurs Sphère doit créer une dynamique collective.

Pour la prochaine Fashion Week femme, le salon reviendra, avec une offre pointue d'une cinquantaine de marques créatives, dans le musée du XVIe arrondissement et retrouvera en parallèle son espace fétiche du Palais de la Bourse, dans le IIe arrondissement de la capitale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com