×
Publicités

Travel retail : Dufry s'apprête à supprimer entre 20% et 30% de ses emplois

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dufry AG, le géant suisse du travel retail, a lancé mercredi un programme de restructuration destiné à réduire ses frais de personnel, pour garder la tête hors de l'eau en cette période difficile pour l'ensemble du secteur de la vente au détail, rudement touché par les effets secondaires de la crise sanitaire.


Dufry


Dufry a prévu une baisse des ventes comprise entre 40 et 70% et, par conséquent, va réduire sa masse salariale de 20 à 30 %.

Ces réductions de coûts commenceront dès ce mois-ci et s'étaleront jusqu'au mois d'octobre. Mais contrairement à ce que ces chiffres annoncés pourraient suggérer, Dufry essaierait de limiter les licenciements au maximum. L'entreprise prévoit de recourir à des départs en retraite anticipés et à des programmes d'aide publique, tout en renonçant à engager le personnel saisonnier supplémentaire qu'elle recrute habituellement, en plus des suppressions de postes prévus à tous les niveaux de la société et dans toutes ses zones géographiques.

Pour le moment, le groupe suisse n'a pas encore précisé le nombre d'emplois supprimés, ni les emplacements concernés — les négociations sont en cours.

Dufry est le premier groupe de travel retail au niveau mondial en termes de ventes. Jusqu'ici, le travel retail était l'un des secteurs les plus dynamiques du marché des produits discrétionnaires et de luxe : mais dernièrement, c'est aussi la branche la plus affectée par les fermetures de magasins et les mesures d'interdiction de voyager.

La période de mars à juin aurait dû être très animée pour les boutiques de travel retail du monde entier, mais les stocks de parfums, de maquillage et d'accessoires haut de gamme qu'elles espéraient écouler n'ont pas quitté leurs présentoirs.

Et la situation ne devrait pas s'arranger de sitôt. Si les boutiques des aéroports rouvrent progressivement — à l'instar des magasins World Duty Free du hub londonien de Heathrow —, le nombre de voyageurs professionnels ou particuliers reste dérisoire, et ne devrait pas retrouver le niveau de 2019 et des premiers mois de 2020 avant plusieurs années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com