×
Publicités

Travel retail : le groupe suisse Dufry rachète l'américain Hudson pour 311 millions de dollars

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dufry, le géant suisse du travel retail, a accepté de racheter le reste des activités du groupe Hudson. Une transaction en espèces à 7,70 dollars par action, soit environ 311 millions de dollars (262,8 millions d'euros) au total. Dufry détient actuellement 57,4% de l'entreprise américaine. L'opération prévoit également le retrait de Hudson de la Bourse de New York.


Dufry


Hudson est un "leader de l'expérience de voyage" en Amérique du Nord, avec plus de 1000 magasins dans les aéroports, les principaux hubs, étapes et destinations touristiques.

"La radiation de la cote de Hudson entre dans le cadre de la réorganisation actuelle de Dufry et vise à simplifier sa structure d'entreprise, tout en alignant ses opérations sur le nouvel environnement commercial", explique l'entreprise suisse, qui ajoute que l'émission de droits nécessaire pour financer l'opération a été entièrement assurée par UBS et le Crédit Suisse.

L'euphémisme "nouvel environnement commercial" renvoie aux conditions particulièrement difficiles dans lesquelles les détaillants "duty free" doivent désormais évoluer. Le secteur du travel retail figure en effet parmi les plus affectés par la pandémie. Malgré son dynamisme avant la crise sanitaire, celui-ci a été durement affecté par la quasi-disparition du tourisme mondial et des voyages d'affaires. 

La crise sanitaire a également fait chuter les ventes d'accessoires et de produits de beauté haut de gamme. Si les parfums, les soins de la peau et les cosmétiques comptent généralement parmi les produits les plus vendus dans les aéroports, les avions et sur les bateaux, les accessoires de mode et les vêtements de vacances ne sont pas en reste — mais depuis les premières mesures de confinement, les sacs, la petite maroquinerie, les écharpes, les maillots de bain, les montres et les bijoux n'ont pas bougé de leurs rayonnages.

L'assouplissement des mesures sanitaires a apporté un certain soulagement chez les acteurs du secteur, mais les ventes restent largement en deçà des niveaux habituels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com