Trussardi : le fonds Quattro R se positionne comme acquéreur

Quattro R s’est positionné comme acquéreur de Trussardi. Une opération italienne visant à protéger un nouveau nom de la mode transalpine, actuellement affaibli, qui pourrait finir autrement dans un portefeuille étranger.


Facebook/Trussardi

Après les indiscrétions du Messaggero sur la poursuite de négociations avec la famille Trussardi à la tête de la marque au lévrier, la société de gestion de fonds Quattro R, contrôlée à hauteur de 60 % par le management du président Andrea Morante et de l’administrateur délégué Francesco Conte, et par la « Cassa depositi e prestiti » (l'équivalent de la Caisse des dépôts et consignations française), actionnaire minoritaire avec 40 %, ne fait aucun commentaire, mais le processus est déjà lancé.

Créée en 2016, la société Quattro R dispose d'une enveloppe de 700 millions d'euros. Le closing de son premier fonds, qui vise à prendre des participations dans des entreprises transalpines « aux fondamentaux économiques forts malgré une faiblesse financière temporaire », a regroupé plusieurs investisseurs institutionnels italiens comme Inail, Inarcasse et Cassa Forense. Sa stratégie de relance de ces entreprises italiennes vise à apporter les liquidités nécessaires, mais aussi un changement de gouvernance et un renfort du management.

En septembre, la maison italienne révélait des résultats délicats. Elle a en effet clôturé 2017 avec des pertes nettes de 30,6 millions d’euros et un Ebitda en chute de 38,6 %. La marque a revu sa stratégie pour la période de 2017 à 2021. Elle annonçait alors espérer retrouver l’équilibre dès l’année prochaine.

Avec Ansa

Traduit par Sonia Broyart

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER