×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
31 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ulta versera une prime aux employés de ses centres logistiques

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
31 mars 2020

La chaîne américaine de magasins de cosmétiques Ulta Beauty a annoncé ce lundi son intention de verser une prime de deux dollars de l’heure (1,82 euro) aux employés de ses centres logistiques afin de les remercier du travail fourni pendant la pandémie de Covid-19.


Les boutiques physiques d’Ultra resteront fermées pendant toute la durée de la crise sanitaire - Instagram: @ultabeauty


Grâce à ses centres logistiques toujours en activité, l’entreprise américaine peut en effet poursuivre son activité de e-commerce, alors que ses boutiques physiques ont temporairement baissé le rideau dans le but d’enrayer la propagation de l’épidémie de Covid-19.

"Nous sommes reconnaissants de la souplesse, de la collaboration et de la compréhension dont font preuve nos collaborateurs en cette période tourmentée", salue la PDG d’Ulta Beauty, Mary Dillon, dans un communiqué.

L'entreprise planche par ailleurs sur le renforcement de ses mesures d’hygiène et de sécurité, pourtant déjà strictes, afin de mieux protéger ses salariés. Parmi ces nouvelles dispositions figurent notamment le maintien de distances physiques entre les salariés et le renforcement des protocoles de nettoyage, conformément aux instructions de l’agence nationale de santé des États-Unis.

Le distributeur, qui revendique un réseau de 1 254 magasins dans 50 états, a indiqué ce lundi que ses boutiques resteraient fermées jusqu’à la résolution de la crise sanitaire. D'ici là, il continuera à suivre les instructions des gouvernements fédéraux, régionaux et locaux et des organismes de santé nationaux en fonction de l’évolution de la situation.

"Nous comprenons l’impact direct qu’ont ces décisions difficiles mais pourtant essentielles sur l’ensemble de la population. C’est pourquoi nous nous engageons à continuer à rétribuer nos collaborateurs en boutiques et en instituts jusqu’à mi-avril et à verser des primes à ceux qui travaillent actuellement. Nous allons poursuivre notre évaluation de l’impact du Covid-19 en temps réel, en prenant en compte les récentes dispositions légales comme le Cares Act, et mettrons à jour nos prévisions si les réouvertures de boutiques doivent être repoussées", conclut Mary Dillon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com