×
Publié le
25 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un déconfinement de Pentecôte dynamique pour les commerces

Publié le
25 mai 2021

Le 19 mai a permis de confirmer que les clients avaient hâte de retrouver leurs commerces en France. Le chiffre d'affaires des grands magasins et enseignes de mode et chaussures qui constituent le panel Retail Int. pour l'Alliance du Commerce enregistrait une progression de 155% par rapport à 2019, ce jour de réouverture.


Les consommateurs ont répondu présent pour le premier week-end de réouverture des commerces - Shutterstock



Depuis cette reprise d'activité sur les cinq premiers jours incluant le week-end de Pentecôte et même si tous les départements n'ont pas validé l'ouverture du dimanche, ces acteurs de la distribution ont enregistré une progression de 88% de leurs ventes par rapport à la même période de 2019, qui était une période commerciale assez creuse. L'activité du week-end confirme toutefois les premiers éléments observés lors de la première journée. "L'an passé la dynamique de réouverture bénéficiait essentiellement au marché de l'enfant. Cette année c'est aussi le cas, car il y a un besoin d'équipement, mais cela concerne aussi les acteurs de la chaussures et du prêt-à-porter masculin et féminin, analyse Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce. Nous voyons pour l'instant que ces progressions concernent les centres-villes, les centres commerciaux mais aussi les zones d'activités commerciales. Ce qui est intéressant c'est que le trafic a progressé de 32%. Cela signifie que la consommation est au rendez-vous".

Selon le représentant de l'organisation, il est encore trop tôt pour juger de la pérennité de cette dynamique de consommation observée depuis le 19 mai. L'Alliance estime que sur les près de quatre mois de fermetures depuis le début de l'année, les acteurs du secteur ont subi un recul de 47% de leur chiffre d'affaires. Même d'excellentes performances dans les prochaines semaines ne permettront pas de compenser ces replis. Et sur l'ensemble de l'année, l'activité devrait être en recul.

C'est aussi pour cette raison que nombre d'acteurs de la distribution fondent beaucoup d'attentes dans la prochaine période de soldes estivales. Prévue pour débuter le 23 juin, un débat est en cours sur un potentiel report du coup d'envoi. Le ministère de l'Économie devrait préciser ce calendrier cette semaine.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com