×
Publicités

Un Jour Ailleurs, en redressement judiciaire, cherche un repreneur

Publié le
4 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les enseignes de prêt-à-porter milieu de gamme font actuellement les frais de l'arrêt d'activité de leurs réseaux de boutiques pendant deux mois. Et nombre d'acteurs, précédemment fragilisés par 18 mois de manifestations des Gilets Jaunes et contre la réforme des retraites, n'ont pas obtenu le prêt garanti par l'État et basculent à présent en procédures collectives.


Le réseau compte 204 points de vente en France et à l'international ainsi qu'un entrepôt logistique de 15 000 mètres carrés à Pantin - Un Jour Ailleurs



Après La Halle, Naf Naf, Camaïeu ou récemment le groupe Verywear, c'est Un jour ailleurs qui s'est vu signifié sa mise en redressement judiciaire. Le tribunal de Commerce de Paris a prononcé le 29 mai la résolution du plan de sauvegarde de l'entreprise, qui avait été initié en 2014, pour ouvrir le redressement judiciaire de l'enseigne de prêt-à-porter féminin. La société, dirigée par Gaëlle De Prunelé, emploie 650 salariés, dont 550 en France.

Les candidats à une reprise ont jusqu'au 26 juin pour se manifester

La dirigeante de la marque-enseigne, fondée en 1984 et appartenant au fonds Naxicap, avait mis en place une stratégie de retournement de l'entreprise. UJA Paris s'adresse, via ses quelque 146 magasins en France et ses 58 points de vente à l'international, à une cliente cinquantenaire. Tout en consolidant sa relation avec cette cliente, la direction, malgré un repli de l'activité de 84,5 à 78 millions d'euros entre 2018 et 2019, avait choisi de renforcer sa communication et de renouveler son concept de magasin ces derniers mois.

Des ambitions et une organisation que la crise du Covid-19 a balayées. Le tribunal a fixé une période d'observation de six mois, avec une cessation des paiements au 15 mai. Pour assurer la survie de l'entreprise, les administrateurs, 2M Associés et Abitbol&Rousselet, recherchent de nouveaux partenaires financiers pour mettre en place un plan de cession. Les candidats à la reprise, totale ou partielle, sont ainsi invités à manifester leur intérêt jusqu'au 26 juin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com