×
7 070
Fashion Jobs

Un Jour Ailleurs veut montrer son nouveau visage à l’international

Publié le
today 17 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’enseigne Un Jour Ailleurs débarque au salon Who’s Next, du 18 au 21 janvier prochain. Pas tant pour se montrer aux professionnels français, mais plutôt pour accrocher de potentiels partenariats à l’étranger, et ainsi faire grossir son réseau international qui se compose d’une cinquantaine d’adresses. C’est le relais de croissance aujourd'hui identifié par la marque visant les quinquagénaires actives.  


Après Julianne Moore, l'actrice américaine Andy MacDowell est la nouvelle égérie de la marque. - Un Jour Ailleurs


Changement de signature, nouveau concept boutique et style plus actuel : depuis quatre ans, un travail de repositionnement style et image a été effectué par la marque née en 1984, et passée par une procédure de sauvegarde en 2014. Elle entend dorénavant le faire savoir : « Un Jour Ailleurs a effectué une vraie modernisation, une remise en question, et nous estimons aujourd’hui être prêts à montrer un autre visage à l’international, livre Chrystel Jeannot-Miguet, directrice internationale depuis un an et demi. L’idée est de la présenter comme si c'était une nouvelle marque ».

L’activité à l’international représente pour l’heure 20 % des ventes totales de l’entreprise appartenant au fonds Naxicap. « Nous bénéficions d’une présence forte en France avec 140 boutiques, mais celle-ci n'est pas suffisamment développée à l’international. Ce ne sont pas des détaillants que nous souhaitons attirer à Who's Next mais des distributeurs et franchisés dans l’optique d’ouvrir des corners en grand magasin ou des magasins à l’enseigne ».

Pour l’heure, des points de vente sont opérés en propre dans les trois pays limitrophes que sont la Belgique, le Luxembourg et l’Italie. En franchise, Un Jour Ailleurs est présente à Malte et à Madagascar depuis 2018, mais aussi au Maroc, au Liban, ainsi qu’en Russie. Un pays qui apparaît comme très prometteur : « Notre sixième boutique russe ouvrira cette année à Saint-Pétersbourg, et nous venons de conclure un partenariat avec un agent couvrant également les pays de l’ex-URSS. Dans cette région, les femmes apprécient beaucoup nos modèles élégants et très féminins », indique la dirigeante, qui vise - parmi de potentiels nouveaux marchés - le Portugal et les Pays-Bas, mais aussi l’Amérique latine.


Nouveau format retail, doublé d'une typographie plus géométrique - Un Jour Ailleurs


L’espace occupé par l’enseigne lors du rendez-vous de la Porte de Versailles reprendra les codes et la décoration de son plus récent aménagement de magasin. Sera également mise en avant sur son stand la silhouette de l’actrice Andy MacDowell, qui est l’égérie de la marque depuis cet automne-hiver 18/19, avec l'ambition de bénéficier de son aura mondiale. A l’étranger, Un Jour Ailleurs attire une clientèle plus jeune que la cible quinquagénaire, âgée d'environ 45 ans. Un bon indicateur pour donner confiance à ce développement en dehors de l’Hexagone.

Sur le marché français, Un Jour Ailleurs continue tranquillement sa route, en misant sur l'affiliation et en expérimentant depuis quelques mois un nouveau concept magasin doublé d’un logo plus épuré encore. Un format propulsé via l’ouverture en octobre 2018 d’un magasin étendard au sein du Grand Hôtel-Dieu de Lyon. Et qui pourrait donc essaimer prochainement dans de nouvelles contrées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com