×
Publicités

Un milliardaire anglais s'intéresserait à Prada

Par
Les echos
Publié le
today 9 juil. 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richard Caring, qui a fait fortune comme fournisseur de vêtements pour des grands magasins Outre-Manche, mènerait ces discussions depuis plusieurs semaines, croit savoir le "Sunday Times". Deux fonds d'investissement seraient également intéressés.


Prada campagne publicitaire printemps-été 2007


Rumeurs sur Prada du côté de la City et de la presse anglaise. Tandis qu'est régulièrement évoquée une prochaine introduction en bourse de la maison de luxe italienne - elle n'a cessé jusqu'à présent d'être repoussée - le "Sunday Times" rapportait le week-end du 7 juillet qu' un milliardaire anglais mènerait des discussions secrètes avec le groupe pour son éventuel rachat. La transaction est évaluée par les observateurs à 2 milliards d'euros, certains n'hésitant à tabler sur une valorisation de l'ordre de 3 milliards étant donné l'engouement pour le secteur du luxe.



Richard Caring, qui a fait fortune comme fournisseur de vêtements pour des grands magasins en Grande-Bretagne, et est propriétaire du célèbre restaurant The Ivy, mènerait ces discussions depuis plusieurs semaines, croit savoir le quotidien, citant des sources de la City.



Au moins deux fonds d'investissement seraient également intéressés par ce rachat, dont Permira et Carlyle, selon le quotidien.



Prada a toutefois réagi en précisant "ne pas avoir rencontré Richard Caring ou des fonds d'investissement" et en soulignant que le seul projet en perspective était une prochaine introduction en Bourse.



Prada a dégagé en 2006 un bénéfice net en hausse de 63 % à 76 millions d'euros, grâce à des revenus en hausse et aux cessions de marques non rentables, Helmut Lang et Jil Sander, avait annoncé le groupe en avril.



Le groupe italien est détenu par la famille Prada, Miuccia Prada en tête, avec son mari, l'administrateur délégué, Patrizio Bertelli.



(Avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Les Echos