×
Publicités
Publié le
2 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un mois d'août fructueux pour les enseignes de mode, malgré un trafic en berne

Publié le
2 sept. 2021

Le niveau d'activité connu en août par les chaînes de mode est satisfaisant, puisque meilleur qu'avant la crise sanitaire, mais la situation des points de vente implantés dans les centres commerciaux soumis au pass sanitaire préoccupe l'Alliance du Commerce. Le mois dernier, les enseignes ont ainsi enregistré en France une hausse de chiffre d'affaires de 5% comparé à août 2019 (panel Retail Int.). Et ce bien que la fréquentation a chuté de 14,4% par rapport à la même période il y a deux ans. Les ventes en ligne ont de plus signé une très belle croissance, de l'ordre de 123% par rapport à 2019, et de 8% comparé à 2020.


Pixabay


"Ce résultat encourageant ne permet toutefois pas aux enseignes de rattraper les pertes d’activité enregistrées depuis le début de l’année du fait des nombreuses mesures restrictives", tempère l'Alliance du Commerce. De janvier à août, elles ont en effet subi une chute des ventes moyenne de 22,6% (par rapport à 2019).

En août, l'activité a été disparate selon les régions, avec un dynamisme certain pour les points de vente installés dans des départements du littoral français fréquentés par les touristes (comme le Calvados, le Morbihan ou le Var), tandis que Paris et les Hauts-de-Seine ont fait grise mine. D'autre part, les boutiques situées en centre-ville (+3,1% de chiffre d'affaires) et surtout en retail park (+16,2%) ont davantage attiré les consommateurs que les unités installées dans les centres commerciaux (-3,3%).

Il faut préciser que ce bilan tient compte des premiers impacts du contrôle du pass sanitaire dans certains grands centres commerciaux. Sur les deux dernières semaines d'août, les magasins situés dans les pôles de shopping concernés ont ainsi vu leurs ventes chuter de 15% en moyenne, et jusqu'à -35% pour certains.

Comme le demande le Medef et le Conseil National des Centres Commerciaux, l'Alliance du Commerce exige la suppression immédiate de l'application du pass sanitaire dans les grands établissements commerciaux, "au regard des conséquences extrêmement importantes sur les magasins concernés, et tout particulièrement durant la période de rentrée scolaire". Elle pointe aussi la confusion importante créée chez les clients, et demande que soient mises en place des mesures d'indemnisation pour les points de vente impactés.

"Si le soutien des entreprises doit effectivement être ciblé et sur mesure, il doit impérativement se poursuivre pour le secteur du commerce qui continue d’être fortement mis à mal par la crise. Les critères pour bénéficier des aides doivent absolument être adaptés aux enseignes du commerce pour ne pas, une fois de plus, écarter des dispositifs des entreprises fortement fragilisées", soumet Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du Commerce.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com