×
Publicités
Publié le
13 mai 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un nouveau directeur général adjoint chez Le Tanneur et Compagnie

Publié le
13 mai 2008

Le groupe de maroquinerie renforce son activité développement avec l’arrivée de Francis Varesano. Celui-ci vient épauler Hervé Descottes, président directeur général de Le Tanneur et Compagnie.


Francis Varesano

A 47 ans, Francis Varesano, issu de Paris Dauphine, Finance puis de l’Insead, a une grande expérience de la direction générale d’une entreprise. En effet, anciennement directeur général adjoint d’une filiale de LVMH, puis entrepreneur, il maîtrise toute la partie développement d’activité et assure la réussite de ses actions.

Pour le groupe, il supervise les parties développement commercial en France et à l’étranger, ainsi que les filiales appartenant à Le Tanneur et Compagnie. Objectif poursuivi à moyen terme : accroître une véritable notoriété internationale sur les marques du groupe.

Pour rappel, les derniers résultats du maroquinier, qui détient les marques Le Tanneur, Soco et Upla, a vu ses ventes pour l’année 2007 progresser de 5 % à 49,6 millions d’euros, mais subit une baisse de 30 % de son résultat net (0,2 million d’euros).

Scindée en deux, l’activité du groupe voit, d’une part, les ventes de ses marques propres progresser de 9,6 % à 25,1 millions d’euros. Cela est dû à une forte croissance des magasins (+ 32 %) et à une progression soutenue de l’exportation, dont le Japon (+ 23 %) où sept corners (Tokyo, Hiroshima, Sapporo) et un shop in shop (Tokyo) ont été ouverts.

En effet, en boutique, les collections Le Tanneur ont accéléré leur renouvellement et repositionné leurs prix. En France, la marque bénéficie d’un parc de 33 magasins (18 en propre et 15 en affiliation), de 36 corners en grands magasins mais aussi de 500 détaillants multimarques.

Quant à l’autre part de l’activité de Le Tanneur et Compagnie, la fabrication pour les maisons de luxe, elle progresse faiblement de 1,3 % à 24,5 millions d’euros.

Prochains projets en vue en 2008 et en 2009, le groupe compte notamment développer l’export avec l’ouverture de cinq magasins en affiliés au Japon et en Espagne. En France, une enseigne est attendue à Strasbourg (septembre 2008) et à Béziers (2009).

Suivra aussi une évolution de la communication au niveau du merchandising et de l’image.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com