×
Publié le
18 juin 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un réseau de produits de sports contrefaits démantelé en région parisienne

Publié le
18 juin 2007

Un réseau proposant via Internet des produits de sport contrefaits a été démantelé mercredi 30 mai en région parisienne. Spécialisés dans les articles de sport, les sites epifa.com, lordfoot.com et konfidentiel.com proposaient des copies de modèles Nike, Adidas, Puma, Lacoste, Le Coq Sportif, Timberland, And1, Mizuno ou encore Umbro.

Popularisés par plusieurs portails Internet spécialisés dans les « bons plans », ces trois sites connaissaient un certain succès. Fort de la confiance de clients persuadés d’acheter des produits originaux, cette organisation quasi-professionnelle se dissimulait derrière plusieurs sociétés offshores.

Agissant en France, en Suisse, en Norvège, en Espagne et au Liban, son chiffre d’affaires aurait atteint selon les enquêteurs 5 000 euros par jour, le tout investi dans divers projets immobiliers ou placé dans une banque suisse sur les conseils d'un spécialiste en placements financiers, également membre du réseau.

Les forces de l’ordre entrent en jeu dès mars 2006 avec la découverte dans un véhicule abandonné à Louviers (Eure) d’un classeur présentant des chaussures de sport à prix étonnamment bas. Deux premiers suspects sont vite interpellés et dévoilent à la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) que les produits contrefaits sont importés de Chine via de simples colis postaux.

Une information policière est rapidement ouverte devant le tribunal de Grande Instance d’Evreux et la Fédération française des Industries du Sport et des Loisirs se porte parti civile dès février 2007. Le 30 mai, une équipe de soixante-dix gendarmes répartis en région parisienne et dans l’Oise arrêtent onze individus soupçonnés de participer au trafic. Lors des arrestations, les douaniers présents mettront la main sur plusieurs écrans plasma, deux cent cinquante vêtements et une cinquantaine de chaussures de sport. Le tout bien entendu contrefait.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com